Siakam, Ibaka et Anunoby ont brillé en vain avec Toronto

Les Raptors ont été défaits pour la deuxième fois de la saison lundi, battus par des New Orleans Pelicans très adroits (126-110), malgré les belles performances de Pascal Siakam (22 points, 3 rebonds et 3 contres), de Serge Ibaka (19 points et 14 rebonds) et OG Anunoby (17 points). 

New Orleans sort le grand jeu contre Toronto
Il a fallu un match référence - encore un - des New Orleans Pelicans pour voir les Toronto Raptors concéder une deuxième défaite cette saison (12v-2d). À domicile, la franchise canadienne est tout simplement tombée sur trop fort (126-110). E'Twaun Moore (30 pts à 13/18), Jrue Holiday (29 pts à 12/19, 14 pds), Julius Randle (17 pts à 7/12, 12 rbds) et surtout Anthony Davis (25 pts à 11/20, 20 rbds, 6 pds) ont signé le match presque parfait pour aller chercher un troisième succès consécutif.

54,5 %
New Orleans a inscrit 54 paniers sur 99 tentés, soit 54,5 % de réussite. Toronto a terminé la partie à 39-97 (40,2 %).

S'il a battu son record personnel de rebonds captés cette saison, Anthony Davis a tenu à souligner l'énorme prestation de Moore au Canada : « Sans sa prestation, on ne gagne pas ce match ». L'arrière a idéalement lancé son match en inscrivant 5 de ses 6 premiers tirs. « J'étais en rythme », a confirmé le principal intéressé. Constat contraire pour les Raptors, qui cette fois-ci n'ont jamais trouvé la solution pour contenir les visiteurs, ultra-dominateurs dans la raquette (72 points contre 42). Kawhi Leonard (20 pts à 7/20) et Serge Ibaka (19 pts à 8/16, 14 rbds) n'ont jamais réussi à trouver le bon rythme pour leur équipe, qui a définitivement décroché en début de troisième quart (70-70). À 4 minutes du terme (118-104), le public a déserté les tribunes, résigné et forcément déçu de voir son équipe s'incliner pour la première fois de la saison à domicile. Réaction attendue mercredi, contre les Detroit Pistons.

Retour à l'accueil