Orlando éteint les Lakers

Fin de série pour les Los Angeles Lakers, battus à Orlando (130-117) après quatre victoires consécutives. 

Coup d'arrêt pour les Lakers
À l'exception d'un premier quart-temps dominé, les Angelenos ne se sont jamais vraiment donné les moyens d'aller chercher une cinquième victoire de rang en saison régulière samedi, à Orlando. Les Lakers se sont assez logiquement inclinés face à un adversaire adroit (53,8 %) et qui a surtout su profiter des ajustements de l'entraîneur Luke Walton pour prendre le dessus.

0
Lonzo Ball n'a pas marqué le moindre point (0/5 au tir, 0/3 à trois points) en 28 minutes de jeu. Le meneur a pris 5 rebonds, délivré 4 passes et compilé 2 interceptions, 1 contre, 3 balles perdues ainsi que 4 fautes.

En se passant de LeBron James (22 pts à 8/19, 4 rbds, 7 pds en 26') pendant l'intégralité du dernier quart, entamé avec 19 points de retard, l'ancien assistant de Golden State a fait comprendre qu'il s'avouait vaincu. Ses remplaçants ont pourtant réussi à réduire l'écart à dix points mais Nikola Vucevic, particulièrement à l'aise face à cinq défenseurs plus petits, a alors plié le match tout en rendant une copie très complète (36 pts à 15/23, 13 rbds, 2 int). À ses côtés, D.J. Augustin (22 pts à 7/9, 7 pds) et Evan Fournier (15 pts à 6/15, 5 rbds, 4 pds) ont fait le boulot pour l'aider.

Côté Lakers, cette première défaite en dix jours n'a pas semblé émouvoir grand monde. « J'apprécie toujours quand les gars ne lâchent rien, s'est contenté d'apprécier Walton. Si vous menez ou êtes menés de 20 points, un match NBA n'est jamais terminé. Nous nous sommes donné une chance et malheureusement ils ont mis des tirs qui ont augmenté l'écart. » Une réaction sera tout de même attendue dès ce dimanche avec un déplacement chez l'autre franchise floridienne, le Miami Heat.

Retour à l'accueil