Milwaukee renverse les Bulls et met la pression sur les Raptors

Après une entame de match catastrophique (27-40), confirmée à la pause (45-63), Milwaukee a réussi à rectifier le tir face aux Chicago Bulls. À domicile, les Bucks s'en sont remis à Giannis Antetokounmpo (23 pts à 8/15, 13 rbds), Khris Middleton (23 pts à 9/15, 10 rbds, 8 pds) et Eric Bledsoe (25 pts à 10/13) pour produire une deuxième mi-temps référence. Les hommes de Mike Budenholzer ont fait leur retour dans le match grâce au seul troisième quart (46-17). Débordés, les Bulls n'ont ensuite jamais réussi à stopper l'hémorragie pour finalement concéder une large défaite (123-104).

 Milwaukee ne se serait peut-être pas rebellé sans la grosse colère de Budenholzer, furieux à la mi-temps. « Il était fâché, a confirmé Antetokounmpo. Il était vraiment mécontent. Il est venu nous faire savoir que nous ne faisions pas assez d'efforts et que nous ne mettions pas assez d'énergie sur le terrain. » Chicago a donc subi de plein fouet la réaction d'orgueil des locaux, et ce malgré les bonnes prestations de Jabari parker (21 pts à 9/19, 8 rbds) et Justin Holiday (20 pts à 7/12). « Le but de ce jeu est de pouvoir défendre sans se préoccuper de ce qu'il se passe en attaque. Défensivement, nous n'avons pas fait notre boulot », a pesté Holiday après la rencontre.

La logique de la Conférence Est a néanmoins été respectée : Chicago (4v-12d) reste englué en fond de classement (12e). Milwaukee profite de ce succès pour se relancer après sa défaite contre Memphis. Une victoire qui, conjuguée au revers de Toronto (12v-4d) à Boston, permet aux Bucks (11v-4d) de revenir à un succès de la tête de la Conférence.

Retour à l'accueil