Jimmy Butler permet à Philadelphie de s'imposer contre le Jazz

Pour son deuxième match avec les Sixers, Jimmy Butler a terminé meilleur marqueur des siens (28 pts, 7 pds) face au Utah Jazz (113-107).

Butler a déjà conquis Philadelphie
Il régnait comme un parfum de play-offs dans le Wells Fargo Center de Philadelphie, qui avait fait le plein vendredi soir afin d'accueillir comme il se doit sa nouvelle star, Jimmy Butler. Après avoir fait ses grands débuts avec les Sixers mercredi à Orlando, Butler a donc fait ses premiers pas devant son nouveau public et n'a pas traîné pour se faire remarquer. L'arrière a terminé meilleur des siens (28 pts à 12/15, 7 pds) face au Utah Jazz, victoire à la clé (113-107).

« L'atmosphère était incroyable, a exulté Butler après la rencontre. Je savais déjà que le public serait chaud. Maintenant qu'il est de mon côté, c'est tout bon pour moi. Vous (Philadelphie) avez de supers fans. Vous avez la chanson la plus entraînante (« 1,2,3 Sixers », ndlr). Je me la chantais en venant à la salle. » Le soutien du public a été précieux pour Philly, qui n'a pas réussi à conserver son avantage de 16 points acquis en cours de premiers quart (38-24, 12e).

Portés par Donovan Mitchell (31 pts à 13/35), qui a tout de même beaucoup gâché sans faire jouer ses coéquipiers, les visiteurs ont craqué dans les deux dernières minutes alors qu'ils menaient 107-105 à 1'37'' du buzzer. J.J Redick (16 pts à 5/9), Ben Simmons (10 pts à 4/9, 8 rbds, 8 pds) puis Jimmy Butler ont creusé l'écart et une faute offensive provoquée par ce dernier a achevé les espoirs d'Utah, pour le plus grand plaisir des fans qui avaient fait salle comble.

Ce succès relance Philadelphie après son faux pas en Floride. Les Sixers affichent un bilan de 10 victoires pour 7 défaites, synonyme de cinquième place à l'Est. Pour Utah, la situation se complique. Battue pour la deuxième fois, la franchise pointe à une décevante douzième place à l'Ouest (7v-8d). Et il faudra enchaîner dès samedi soir, à Boston.

Retour à l'accueil