Jimmy Butler gâche l'énorme soirée record de Kemba Walker

Si Kemba Walker a signé le nouveau record de points inscrits sur un match cette saison (60), Charlotte s'est néanmoins incliné samedi soir, à domicile, contre Philadelphie (122-119, a.p.), sur un tir avant le buzzer de Jimmy Butler.

Sale soirée pour Nicolas Batum.
Jimmy Butler n'aura donc pas mis très longtemps à trouver ses marques avec les Philadelphia Sixers, rejoints il y a une semaine. L'ailier a gâché la magnifique soirée de Kemba Walker, auteur de 60 points (à 21/34 au tir) pour les Charlotte Hornets. Menés de 10 points à 4 minutes du terme, les locaux s'en sont remis à leur star pour arracher une prolongation.

50,4 %
Kemba Walker a inscrit plus de la moitié des points de son équipe samedi soir.

Dans la période additionnelle, Walker a eu une première balle de match en main, mais c'est Jimmy Butler qui s'est chargé lui-même d'enchaîner un contre et un sauvetage in extremis pour récupérer le ballon (119-119). Les Sixers s'en sont alors remis à leur recrue de prestige pour aller chercher la victoire sur un shoot à la dernière seconde, à trois points. De quoi sérieusement refroidir l'ambiance et infliger à Charlotte une troisième défaite en quatre matches.

 Walker trop seul, Batum hué
Avant d'en arriver à ce final époustouflant, Charlotte a longtemps semblé hors du coup. Il faut dire que seul Walker - 7 rebonds, 4 passes, 4 interceptions mais 9 balles perdues par ailleurs - a vraiment été au niveau. Jeremy Lamb (20 pts, 10 rbds) a certes validé un double-double mais il a manqué d'adresse (6/18). La véritable inquiétude concernait Nicolas Batum : chahuté et même hué par son public, l'ailier tricolore n'a joué que deux minutes en deuxième mi-temps (19 minutes au toal). Il a donc terminé la partie sans marquer (1 rebond, 4 passes). Son compatriote Tony Parker n'était pas dans un grand soir (2 pts à 1/4, 3 rbds, 5 pds).

Si Philadelphie a globalement dominé la partie, la franchise le doit justement à une meilleure répartition de la marque. Jimmy Butler n'a inscrit « que » 15 points et avait laissé Joel Embiid (33 pts, 11 rbds), Ben Simmons (23 pts, 11 rbds, 9 pds) ou encore J.J. Redick (23 pts) briller avant lui. Autant de grosses prestations nécessaires pour compter le chef d'oeuvre de Walker, impossible à arrêter. « Nous avons fait des prises à deux, nous l'avons poussé dans ses retranchements », a estimé l'entraîneur des Sixers Brett Brown, qui a qualifié la prestation de Walker « d'énorme et incroyable ».

1
Jimmy Butler est le seul joueur à avoir inscrit 50 points ou plus sur un match et à s'être incliné dans le même temps.

Le principal intéressé s'est dit « fier » d'avoir réussi un tel exploit, tout en ne cachant pas sa déception : « Je suis frustré d'avoir perdu. Je suis un compétiteur. Ça aurait été tellement mieux avec une victoire. » Ce 8e revers de la saison fait basculer Charlotte dans le négatif (7v-8d) mais les Hornets restent huitièmes à l'Est. Philadelphie (11v-7d), est quatrième.
 

Retour à l'accueil