Le pivot sénégalais Youssoupha Ndoye n'a pas fait de cadeaux à Antibes

Le pivot sénégalais Youssoupha Ndoye n'a pas fait de cadeaux à Antibes

La JL Bourg n’a pas tremblé face à la lanterne rouge et s’impose dans un match qu’elle a dominé du début à la fin grâce à un excellent Youssoupha Ndoye, auteur de 13 points, 13 rebonds, 2 interceptions et 2 contres pour 20 d'évaluation en 35 minutes. Les sudistes, eux, enchaînent une 9 défaites d’affilée (82-57). Max Kouguere s'est contenté de 8 points, 2 rebonds et 3 passes pour 8 d'évaluation en 27 minutes. 

Étonnement, C’est Mbaye Ndiaye qui commence la rencontre en lieu et place de Ndoye et qui ouvre le compteur de point burgien avec un lancer. Derrière, les Burgiens font preuve de maladresse. Skele et Blue peuvent donc mettre les Sharks en marche. De retour après deux matchs à l’arrêt, Sim ajoute deux lancers-francs. Le début de rencontre est vraiment soporifique. Tchouaffé enclenche une pénétration et Kerem Kanter (21 points et 11 rebonds) réussit une claquette, mais le match peine à s’enflammer (5e 07-04).

Sur une contre-attaque, le premier alley-oop entre Wright et N’Doye réchauffe enfin l’ambiance et provoque un premier temps mort de Julien Espinosa. Antibes est à l’arrêt tandis que la Jeu a enfin lancé son match grâce notamment à Kanter qui fait parler la foudre à 3 points par deux fois. Après un 14 à 0, Blue trouve enfin une solution à l’intérieur (7e 15-06) . Courby répond en provoquant une faute sur un rebond offensif synonyme de deux lancers. Kouguère est peut-être l’homme de la révolte côté Shark avec cinq points de rang. Même s’il se fait dépasser ensuite par Ulmer, qui joue ce soir, sur une pénétration. Les Bressans sont pour le moment dans leur match avec un primé qui suit pour Rozenfeld et un score de 22 à 11. 

« Des Sharks en souffrance »

Cordinier, dunk en transition pour le début du deuxième acte. La Jeu reste elle droite dans ses bottes avec Ulmer ligne de fond et Sim en pénétration. Pour son premier match, Otule est trouvé dans la peinture puis Rigot débloque enfin les Antibois en panne de derrière la ligne à 3 points. La réponse ne tarde pas à arriver après une jolie passe dans le dos de Zack Wright (2 points, 6 rebonds et 9 passes) pour Sim (14e 29-18). 

Cette partie n’est toujours pas très alléchante et la Jeu gratte des points avec des lancers francs de Ndoye. Courby à mi-distance puis à 3 points fait monter l’écart alors que les Sharks n’y arrivent vraiment pas. Même avec une technique pour flopping contre Rozenfeld, les azuréens ne trouvent pas de solution en attaque (18e 36-18). Il faut attendre la fin du quart-temps pour voir Isaia Cordinier (11 points, 5 rebonds et 4 passes) réussir un 2+1. À la pause, suite à la claquette de Ndoye, la Jeu reste largement en tête, 38 à 21. 

Sim, en fine gâchette, envoie de loin dès le retour des vestiaires. Les Rouge et Blanc restent maîtres de la partie avec Kanter aux aguets, mais vraiment rien d’emballant (23e 45-23). Antibes tente de sortir la tête de l’eau avec Skele de loin, mais entre une contre-attaque bien négociée par Courby et un nouveau tir ficelle de Kanter, le gap semble vraiment marqué ce soir (26e 50-26).

Campbell profite d’une contre-attaque pour ajouter deux nouveaux points sauf que Courby et Kanter envoient deux tirs primés qui font monter un peu plus l’écart (28e 56-28). Chris Otule (10 points, 3 rebonds et 7 passes) trouve par la suite des solutions sous le cercle qui font passer la barre des trente points à sa formation. De l’autre côté, Rozenfeld aligne ses cartouches aux lancers francs. Campbell trouve enfin de la réussite de loin alors que Youssou Ndoye (13 points et 13 rebonds) dépose le ballon dans le cercle pour porter le score à 60 à 35 à dix minutes du terme.

« La Jeu conclut avec du spectacle »

Antibes va essayer de bien terminer comme le montre Rigot qui score dans le corner. Tchouaffé lui répond de l’autre côté du parquet dans cette fin de rencontre sans suspense ! Rozenfeld imite aussi son coéquipier avec un bon passage dans ce quart. Campbell et ses coéquipiers ne trouvent des points que sur la ligne des lancers francs. Ndoye montre qu’il est le patron tandis que Arthur Rozenfeld (13 poitns et 6 passes) enchaîne à 3 points (36e 75-47). Après un panier d’Otule, Ulmer joue la carotte. Kouguère fait mouche à 3 points alors que Théo Rey et Mbaye Ndiaye participent à la fête. Ulmer et Ndoye font quant à eux le show avec une passe du premier sur la planche pour un dunk du second sur une contre-attaque. Le public peut exulter et féliciter ses joueurs pour les deux dernières minutes. Kanter de loin fait lui aussi le spectacle. La JL Bourg s’impose aisément face à la lanterne rouge, 82 à 57.

La stat : 45

Comme le nombre de rebonds captés par les intérieurs. Un total rarement vu cette année pour les Bressans qui ont dominé cette bataille largement puisqu’Antibes n’a pris que 31 ballons.

Retour à l'accueil