James Harden a eu le dernier mot face à Victor Oladipo

Dans un match serré jusqu'à la dernière seconde, James Harden s'est montré décisif, offrant la victoire aux Houston Rockets chez les Indiana Pacers (98-94).

Les Houston Rockets vont bien mieux. Après un début de saison difficile (1 victoire-5 défaites), l'équipe texane vient d'enchaîner trois victoires de rang, à l'extérieur. La dernière a été obtenue sur le terrain des Indiana Pacers au terme d'un match indécis jusqu'à son dénouement. Heureusement, les Rockets ont pu compter sur un James Harden décisif dans la dernière minute. A 36 secondes de la sirène, le MVP en titre a marqué un trois points clé alors que les deux équipes étaient à égalité (93-90). Et puis il n'a pas tremblé, inscrivant les quatre lancers francs obtenus dans les derniers instants, assurant la victoire de son équipe (98-94). Il termine avec 28 points en 15 tirs, 6 passes, 4 rebonds et 3 interceptions. Nécessaire dans une soirée où Chris Paul a été en difficulté au shoot (9 points, dont aucun avant la pause, à 4 sur 12), se contentant de distribuer le jeu (13 passes décisives).

Ce qui a surtout plu à Harden, c'est pourtant l'implication défensive de son équipe qui a maintenu son adversaire sous les 100 points pour le deuxième match consécutif. «On a fait du très bon boulot pour arrêter Indiana, rendre les choses difficiles, a-t-il souligné. Je n'ai aucune inquiétude pour notre attaque mais ce dont on a besoin, c'est un vrai effort défensif.» Ces deux performances raviront sans doute Jeff Bzdelik, l'entraîneur assistant spécialiste de la défense qui avait pris sa retraite cet été et vient d'annoncer son retour auprès des Rockets prochainement. «Je suis très heureux qu'il revienne», a estimé Mike D'Antoni, le coach de Houston, dont la philosophie est plus portée sur l'attaque.

Pour Indiana, ce premier revers en quatre matches est difficile à digérer après avoir mené une grande partie de la deuxième mi-temps. En fin de rencontre, Victor Oladipo a tout tenté, inscrivant même deux paniers primés dans la dernière minute (28 points au total). En vain, la défense des Rockets tenant le choc dans les ultimes secondes. Parmi les performances à noter, Clint Capela a réalisé son sixième double-double consécutif avec 18 points et 10 rebonds. Le Suisse aura à nouveau un rôle prépondérant pour les Rockets vendredi soir lors d'un test encore plus difficile chez le Oklahoma City Thunder de Russell Westbrook (touché à une cheville lundi soir) et Paul George.
 

Retour à l'accueil