Indiana s'amuse face au Jazz

Privé d'Oladipo, Indiana a rendu une très belle copie face au Jazz (121-94). Parti du banc, Sabonis a frôlé le triple-double (19 pts, 9 rebonds, 9 passes).

Nouvelle soirée à oublier pour Utah. Sans atteindre les 50 points de débours comme face aux Mavs il y a peu, le Jazz n’en a pas moins subi en effet une nouvelle correction, cette fois chez les Pacers. Distancés dès le premier quart (32-19), les hommes de Quin Snyder ont ainsi été battus 121-94.

La faute en grande partie à Domantas Sabonis, pas passé loin du triple-double avec 19 points, 9 rebonds et 9 passes, et à Bogdan Bogdanovic, auteur de 21 points. Côté Jazz, Ricky Rubio a bien terminé meilleur marqueur du match avec 28 points et Rudy Gobert y est bien allé de son habituel double-double avec 12 points et 11 rebonds mais ils sont les seuls à avoir terminé à plus de dix points. Contre six chez les Pacers.

Le Utah Jazz a été décevant lundi soir sur le parquet d'Indiana (défaite 121-94). Retour perdant pour Russell Westbrook avec OKC tandis que Giannis Antetokounmpo a aidé Milwaukee à dominer Denver (104-98).
La contre perf : le Jazz corrigé chez les Pacers
Troisième défaite en quatre matches pour le Utah, et un joueur symbolise à lui-seul ces immenses difficultés : lundi soir, sur le parquet des Indiana Pacers (défaite 121-94), Donovan Mitchell s'est révélé incapable de peser. La star du Jazz a été tenue à 7 points (à 3/8), en 32 minutes de jeu. Dépassés dès la deuxième moitié du premier quart, les visiteurs comptaient 13 points de retard après 12 minutes de jeu (32-19) et n'ont plus jamais été en mesure de revenir. Un résultat d'autant plus décevant que les Pacers jouaient sans leur meilleur joueur, Victor Oladipo. En son absence, Bogdan Bogdanovic (21 pts) et Domantas Sabonis (19 pts, 9 rbds, 9 pds) ont pris le ralis pour offrir à Indiana une 11e victoire cette saison (6 défaites, 3e à l'Est). Utah est désormais dans le négatif (8v-9d) et 12e à l'Ouest.

29
Pour son retour à la compétition après six matches sans jouer, Russell Westbrook en a beaucoup fait sur le parquet de Sacramento : 29 pts à 12/25, 13 rbds, 7 pds, 3 int. Cela n'a pas empêché les Kings, sensation du début de saison, de s'imposer (117-113).

Et aussi...
Face à des Cleveland Cavaliers toujours aussi désolants (2v-13d), les Detroit Pistons n'ont jamais été inquiétés et ont obtenu une deuxième victoire consécutive, la quatrième en cinq matches (113-102). Andre Drummond (23 pts, 16 rbds), Blake Griffin (21 pts, 12 rbds, 5 pds) et Reggie Bullock (21 pts) ont passé une bonne soirée.

Retour à l'accueil