Pour fêter ses 19 ans, Bol Bol a porté Oregon à la victoire face à Syracuse. Plus que jamais, le rejeton de l’ancien joueur NBA Manute Bol s’affirme comme un des hommes à suivre.

Pour fêter ses 19 ans, Bol Bol a porté Oregon à la victoire face à Syracuse. Plus que jamais, le rejeton de l’ancien joueur NBA Manute Bol s’affirme comme un des hommes à suivre.

Le jeune phénomène soudanais, Bol Bol a guidé les Ducks de L'Oregon vendredi soir au Madison Square Garden vers une belle victoire contre les Orange du Syracuse (80-65). C'est le troisième succès de l'Oregon en quatre matchs cette saison dans la Conférence Pac-12. 

Un jour après la première défaite de la saison en NCAA concédée face à l'Iowa, L'Oregon a réagi de la plus belle manière, en grande partie à l'excellence prestation du freshman Bol Bol, auteur de 26 points à 11/17 au tir, 9 rebonds, 3 interceptions et 4 contres en 33 minutes.

Considérée comme l'un des meilleurs jeunes talents des États-Unis, Bol Bol est déjà une véritable star universitaire. De nombreux fans se bousculent à venir voir ce phénomène natif de Khartoum, qui mesure déjà 2.21 m à seulement 19 ans mais qui affiche surtout une impressionnante palette de jeu.

La question est de savoir jusqu'où peut il aller ?

En ce qui concerne Bol Bol, si son corps le laisse tranquille, il pourrait bien poser de gros problèmes a à peu près tout le monde. Son toucher près du cercle ainsi que sa qualité de shoot et ses handles en font un big man totalement atypique et borderline inarrêtable.

Le début de saison de Bol Bol confirme ce qu’on pensait de lui : le fils de Manute pourrait bien être un phénomène. A surveiller de très près. 

Retour à l'accueil