Salah Mejri : « Nous aimerions que les gens en Afrique et chez nous soient fiers de nous»

RADES (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Le mois dernier, la Tunisie s'est hissée dans le groupe des six équipes qui ont obtenu leur qualification pour la Coupe du Monde FIBA 2019, et Salah Mejri est très heureux du niveau affiché par son équipe nationale.

Les champions d'Afrique en titre ont remporté de manière convaincante leurs neuf matches disputés jusqu'à maintenant dans les Éliminatoires. Ils ont pratiqué du bon basketball, ils ont pu compter sur le soutien de leurs fans loyaux et, plus important encore, ils ont décroché leur qualification pour la toute première Coupe du Monde FIBA à 32 équipes en Chine, où ils espèrent écrire l'histoire en septembre prochain.

"ÉVOLUER EN ÉQUIPE NATIONALE EST EXTRÊMEMENT IMPORTANT POUR MOI. LA TUNISIE EST MON PAYS ET JE VEUX TOUJOURS LE REPRÉSENTER DU MIEUX POSSIBLE."
- Mejri

"Les autres gars et moi - quand j'étais là en sélection nationale - nous sommes vraiment investis et nous avons travaillé dur, et cela a payé," dit Mejri à FIBA.basketball.

Comme la moitié de l'équipe qui a contribué au bilan parfait de la Tunisie (9-0) en route vers la Chine en 2019, Mejri a déjà participé à une Coupe du Monde. Il avoue que le tournoi de l'an prochain pourrait permettre à la Tunisie d'affirmer sa place au sein de l'élite internationale.

Alors que la Tunisie est rentrée de la Coupe du Monde FIBA 2010 en Turquie avec un bilan de 0-5, le joueur de 32 ans - qui a fait son retour en équipe tunisienne en septembre après trois années d'absence - estime que les choses iront bien mieux l'été prochain. 

"Nous aimerions que les gens en Afrique et chez nous soient fiers de nous," indique l'intérieur des Dallas Mavericks. "Je me réjouis de prendre part à la Coupe du Monde en Chine. Je suis très excité à l'idée d'y être avec ma sélection nationale et de rivaliser à nouveau avec les meilleurs joueurs et équipes du monde."

Selon Mejri lui-même, la Tunisie n'est pas une grande nation de basketball. Toutefois, les Tunisiens feront tout pour "avoir un bon tournoi en Chine en  2019", à l'occasion de la seconde apparition du pays à la plus importante compétition mondiale.

"Nous qualifier pour le second tour et produire notre meilleur basket, et essayer d'atteindre le meilleur classement jamais atteint par une nation africaine dans l'histoire de la Coupe du Monde FIBA ? Ce serait un fantastique accomplissement," déclare Mejri quand on lui demande quels seront les objectifs.

"Nous avons les moyens de battre certaines équipes et d'avoir une belle campagne en Chine. Nous travaillons dur tous les jours pour participer à de telles compétitions et nous n'irons pas là-bas pour y faire de la figuration et perdre. Nous voulons gagner des matches et aller le plus loin possible."

Mejri n'a certes joué que trois des neuf matches de son pays dans les Éliminatoires Zone Afrique, mais il avoue que le fait d'avoir été tenu écarté de son équipe nationale à cause de ses engagements en NBA l'a rendu encore plus enthousiaste de figurer en équipe nationale. 

"Ça m'a manqué, ce d'autant que je n'ai pas pour habitude de rater des matches internationaux à moins d'être blessé. J'ai investi beaucoup de temps pour me préparer à la fenêtre de septembre et j'ai vraiment été super content de rejoindre mes coéquipiers pour le premier jour du camp d'entraînement," note l'homme qui a tourné à 9.0 points et 10.0 rebonds - meilleur total de son équipe dans ce secteur du jeu - lors de la quatrième fenêtre.

"Évoluer en équipe nationale est extrêmement important pour moi. La Tunisie est mon pays et je veux toujours le représenter du mieux possible. Jouer pour mon pays est l'une de mes choses favorites. Je suis très fier de mes origines et je sais que je suis un modèle pour mes compatriotes. Quand tu portes le maillot rouge, tu te sens incroyablement bien et fier, et tu veux donner le meilleur de toi-même pour gagner avec tes coéquipiers."


"Avoir réussi à décrocher notre qualification pour la Chine en 2019 sans avoir perdu le moindre match est remarquable, ce d'autant qu'il y avait de solides équipes comme l'Angola, l'Égypte et le Cameroun dans notre groupe. Nous sommes tous très contents et nous tenons à terminer cette campagne sans connaître la défaite, pour préparer au mieux le tournoi mondial de l'année prochaine."

Mejri veut aussi rendre hommage aux fans tunisiens pour leur merveilleux soutien et leur loyauté. 

"C'est toujours génial d'apporter du bonheur aux fans et de les voir sourire dans les tribunes," dit-il. "Jouer à la maison est à chaque fois un plaisir, j'aime les sentir derrière nous." 

FIBA

Retour à l'accueil