Maurice Ndour (Sénégal) : «Je n’ai aucun doute sur notre qualification à la Coupe du Monde»

KAZAN (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Pour Maurice Ndour, il ne fait aucun doute que le Sénégal participera à la Coupe du Monde FIBA 2019 après ses deux succès supplémentaires lors des Éliminatoires Zone Afrique de septembre.

Le Sénégal s’est rendu au Nigeria et il y a battu le Rwanda 94-89 et le Mali 82-71, avant de s’incliner 89-61 contre les hôtes. Il affiche actuellement un bilan de 7-2 dans le Groupe F.

Ndour et le Sénégal occupent le second rang - derrière le Nigeria (9-0), déjà qualifié - avec une avance de trois victoires sur la République centrafricaine et la Côte d’Ivoire, alors qu’il reste trois matches à jouer.

"Dans mon esprit, je n’ai aucun doute sur notre qualification et notre deuxième participation consécutive à la Coupe du Monde," dit Ndour, qui a tourné à 5.0 points, 1.7 rebonds et 1.3 assists de moyenne au cours des trois matches au Nigeria.

"Nous ne comptons que deux défaites, et quelles sont les chances que les autres équipes remportent leurs trois matches ? Tout est possible, mais je pense qu’il n’y a que 20 % de chances que cela arrive. Nous ne voulons sous-estimer aucune équipe, mais en même temps je suis plutôt confiant quant à l’issue."

La dernière fenêtre qualificative de la Zone Afrique aura lieu en février 2019. Le Sénégal affrontera de nouveau le Rwanda, le Mali et le Nigeria. Les deux meilleures équipes de chacun des groupes du second tour, plus la meilleure troisième, se qualifieront pour la compétition en Chine l’an prochain.

"C’est très important pour nous d’aller en Chine en 2019. Nous avons démontré lors de la Coupe du Monde FIBA 2014 en Espagne que nous y avions notre place," note Ndour, qui figurait dans la sélection sénégalaise qui a achevé la phase de groupes avec un bilan de 2-3, et qui est tombée ensuite face à l’Espagne en huitièmes de finale.

Ndour (26 ans), qui évolue à Unics Kazan en Russie, a fait ses débuts dans les Éliminatoires pour la Coupe du Monde en septembre. Il s’est dit déçu d’avoir dû manquer la fenêtre de juin-juillet, qui a eu lieu dans son Sénégal natal.

Maurice Ndour (Sénégal) : «Je n’ai aucun doute sur notre qualification à la Coupe du Monde»

"Il n’y a rien d’aussi palpitant que de jouer à domicile. Les sensations sont totalement différentes,” souligne Ndour, qui a joué devant ses fans à Dakar dans le cadre du FIBA AfroBasket 2017.

Mais l'ailier-fort de 2.06m sait que le Sénégal a encore du travail s'il entend rivaliser avec les meilleures équipes du monde en cas de qualification pour la compétition mondiale de l'été prochain, surtout après les performances de septembre.

"Nous n'avons rien fait de particulier, que ce soit en attaque ou en défense. Je pense que nous étions meilleurs individuellement que les deux équipes (Rwanda et Mali) et que nous étions plus forts dans la raquette, et c'est pour ces raisons que nous avons gagné ces deux rencontres," analyse le natif de Sindia.

La partie face au Nigeria, durant laquelle le Sénégal était mené 27-14 après 10 minutes de jeu et qu'il a perdue de 28 points, était une tout autre histoire.

"Le Nigeria est l'une des meilleures équipes d'Afrique, et même si nous avions remporté nos deux précédents matches grâce à notre talent individuel, celui-ci n'a pas suffi contre une équipe de ce calibre," reconnaît-il.

"Vous pouviez voir la différence dans la manière d'exécuter les systèmes et dans la force collective du Nigeria, qui nous a dominés. Nous devons apprendre de nos erreurs."

Les fans du Sénégal sont impatients d'être en février 2019.

FIBA

Retour à l'accueil