Le joueur d'origine burkinabé a guidé Monaco vers la victoire

Le joueur d'origine burkinabé a guidé Monaco vers la victoire

La Roca Team a équilibré son bilan en Jeep Elite en battant Nanterre à domicile lors de la 4e journée (75-63) grâce à une montée en pression défensive en seconde mi-temps. Le meneur d'origine burkinabé, Yakuba Ouattara a brillé avec 18 points, 8 rebonds et 2 passes pour 22 d'évaluation

Pascal Donnadieu souhaitait que Nanterre soit une équipe plus équilibrée, moins focalisée sur ses shooteurs. Cela ne s'est pas vu dimanche en Principauté.

Les Franciliens ont été dominés dans la raquette, au rebond (25 à 41) et en défense sur leur pivot américain Julius Gamble (4 points, 1 rebond en 24 minutes). Pourtant, ils avaient bien débuté grâce à une adresse de loin (7/11 à 3 points à la mi-temps... contre 7/19 à 2 points) qui leur a permis de mener de 12 points (17-29, 14e). Une avance effacée d'une volée de 3 points (35-34, 17e).

De plus en plus efficace défensivement au fil du match, la Roca Team a pris un avantage définitif en passant un 10-2 (63-55, 33e) à cheval sur les 3e et 4e quarts-temps. «Défensivement, on a enfin montré un vrai visage, a apprécié l'arrière international Paul Lacombe sur RMC Sports. On a partagé le ballon (22 passes décisives) avec plus de rythme, des shoots moins forcés (9/17 à 3 points), et on a retrouvé Yakuba.» Ouattara a été le meilleur scoreur de la Roca Team (18 points, 4/6 à 3 points), qui confirme là le succès acquis plus tôt dans la semaine à Brescia en Eurocoupe (80-68) et équilibre son bilan en Jeep Elite une semaine après la déception de la lourde défaite à Boulazac (77-61).

Jeep Elite : Yakuba Ouattara porte Monaco face à Nanterre

Konaté : «C'est plus mental qu'autre chose»

A l'inverse, Nanterre peut être déçu d'avoir perdu le fil de ce match avec, notamment, un meneur, Dominic Waters (8 points à 1/6, 5 fautes en 22 minutes), décevant. Nanterre n'a marqué que 26 points en secondes mi-temps, un gâchis qui serait rédhibitoire la semaine prochaine lors de la venue de l'un des deux invaincus, Dijon. «On tenait le match, on respectait le plan de jeu, mais on a fait beaucoup trop d'erreurs en défense, a regretté l'ailier international Lahoua Konaté (14 points). C'est plus mental qu'autre chose, il va falloir travailler pour décrocher des victoires à l'extérieur.»

Retour à l'accueil