Ikenna Ireogbu (Nigéria) :  «Nous jouerons tous les matches restants avec la même intensité»

JENA (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) – Avec son billet pour la Coupe du Monde FIBA 2019 déjà en poche, on pourrait s'attendre à ce que le champion d'Afrique FIBA 2015 décide de lever un peu le pied.

Mais ce n'est pas du tout l'intention des Nigérians, comme le confirme Ikenna Iroegbu. Ses coéquipiers et lui veulent conserver leur invincibilité et finir les Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 avec un bilan de 12-0.

Actuellement à 9-0 à l'issue de la quatrième fenêtre qualificative, Iroegbu affirme avec confiance que le travail n'est pas terminé.

"Nous sommes très heureux d'avoir déjà obtenu notre qualification pour la Coupe du Monde de l'année prochaine. C'est un bon sentiment, car nous avons tous travaillé dur pour y arriver. Mais il reste une fenêtre à jouer et nous n'avons pas l'intention de nous relâcher."

"Chaque match des Éliminatoires Zone Afrique est important et c'est pour cette raison que nous n'allons pas nous laissé aller. Nous jouerons tous les matches restants avec la même intensité que depuis le début de la campagne qualificative," dit le joueur de 1.88m à FIBA.basketball.

Le meneur de 23 ans entend conduire le Nigeria vers un bilan de 3-0 lors de la dernière fenêtre.

"Sans vouloir rien enlever aux autres équipes, nous ne voulons faire aucune erreur. Nous voulons bien finir ces Éliminatoires, sur une bonne note.

"La prochaine fenêtre s'annonce difficile avec le Sénégal, la Côte d’ Ivoire et la République centrafricaine, qui seront tous en quête d'une qualification. Pour nous, il sera capital de garder notre rythme et de continuer à gagner," indique-t-il.

"JE SUIS TRÈS RECONNAISSANT À L'ÉGARD DES JOUEURS QUI ONT TOUT DONÉ POUR ALLER CHERCHER CETTE QUALIFICATION, MAIS LE FAIT EST QUE CE N'EST PAS TERMINÉ."
- Iroegbu

Le natif de Sacramento, qui a aidé le Nigeria à prendre le second rang du FIBA AfroBasket 2017, avoue que représenter son pays est une grande fierté pour lui.

"J'ai choisi de jouer pour le Nigeria et je prends beaucoup de plaisir sur le terrain avec mes coéquipiers. Nous sommes une famille et nous prenons soin les uns des autres. Quand il s'agit du Nigeria, nous savons quoi faire.”

Les idées d'Iroegbu ne sont pas loin de celle du coach Alex Nwora, qui a réussi un remarquable sans-faute en dépit des adaptations d'effectif qu'il a dû faire en cours de route à cause des indisponibilités de certains.

Lors de la conférence d'après-match de la victoire 89-61 contre le Sénégal dans le cadre de la première manche du second tour des Éliminatoires Zone Afrique à Lagos, Nwora avait tout de suite déclaré que son équipe n'avait pas l'intention de ralentir.

"Nous sommes contents, mais ce n'est pas fini. Il reste encore une fenêtre à disputer," avait souligné Nwora.

"Je suis très reconnaissant à l'égard des joueurs qui ont tout doné pour aller chercher cette qualification, mais le fait est que ce n'est pas terminé. Il reste une fenêtre à jouer, et nous aborderons les matches de la même manière que nous l'avons fait pour les autres."

"En fonction de la disponibilité des joueurs, nous viserons haut et nous voudrons finir sur une note positive. Nous voulons tout gagner. La fédération nigériane de basketball a beaucoup fait pour nous et je suis très reconnaissant d'être arrivé aussi loin," conclut Iroegbu.

FIBA

Retour à l'accueil