Une belle cohorte entre au Temple de la renommée du basketball

SPRINGFIELD - Grant Hill pense que Ray Allen, lui aussi dans la cohorte 2018 du Temple de la renommée, au basketball, est sous-estimé si on ne le considère que comme un tireur.

« Je me rappelle de ses années avec Milwaukee, a dit Hill, évoquant le premier club d'Allen. Il dunkait, il chargeait vers le panier. Il n'est pas qu'un tireur. »

Allen, qui a laissé entrevoir l'emphase actuelle sur les tirs de longue distance, fera son entrée au Panthéon vendredi, avec une douzaine d'autres grands noms.

Allen a réussi 2973 tirs de trois points, menant trois fois la NBA, mais avec des chiffres qui ne seraient peut-être pas dans le top 5 aujourd'hui. Il a fait partie de clubs champions en 2008 et 2013, avec Boston et Miami.

Steve Nash, Jason Kidd, Maurice Cheeks, Tina Thompson, Katie Smith, Ora Mae Washington, Lefty Driesell, Charlie Scott, Rod Thorn, Rick Welts et Dino Radja accèderont aussi au Temple de la renommée.

« C'est une équipe de rêve, a dit Nash, qui a grandi en Colombie-Britannique. En considérant toute l'histoire du basket, c'est incroyable d'avoir cet honneur. Ça dépasse mes rêves les plus fous. »

Nash a disputé 19 saisons dans la NBA, étant nommé le joueur le plus utile en 2005 et 2006. Il est troisième au total des passes et premier à partir de la ligne des lancers francs, avec un taux de réussite de ,904.

Kidd est deuxième pour les mentions d'aide et les vols. Membre de 10 équipes d'étoiles, il a aidé les Mavericks à remporter le championnat en 2011.

Hill a remporté deux titres de la NCAA avec Duke. Médaillé d'or lors des Jeux olympiques de 1996, il a lui aussi disputé 19 saisons dans la NBA.

Retour à l'accueil