Nneka Ogwumike, star des Los Angeles Sparks et numéro de la Draft WNBA en 2012

Nneka Ogwumike, star des Los Angeles Sparks et numéro de la Draft WNBA en 2012

Coupe du Monde féminine 2018: Les trois nigérianes 🇳🇬 de la Team USA 🇺🇸 qui auraient pu jouer pour le Nigéria : les soeurs Chiney Ogwumike (Connecticut Sun, N°1 de la Draft WNBA en 2014), Nneka Ogwumike (Los Angeles Sparks, N°1 de la Draft WNBA en 2012) et Arike Ogunbowale (Notre Dame), héroïne et MVP du Final Four de la NCAA 2018.

Avez-vous posé la question de savoir à quoi ressemblerait l'équipe actuelle des D'Tigress si ces trois stars avaient porté les couleurs du Nigéria ?

Sans doute, le Nigéria n'a rien à envier aux États-Unis en terme de potentiel, tant chez les hommes ainsi que chez les dames. La plupart de ces joueuses sont très souvent tiraillées d'un côté par leur pays d'adoption (USA Basketball), et de l'autre côté par leur pays d'origine (Nigeria Basketball Federation).

On se demande déjà, si les deux soeurs cadettes Ogwumike (Erica et Olivia) choisiront les D'Tigress 🇳🇬 dans un avenir proche ou rejoindront elles également leurs grandes soeurs en équipe nationale américaine 🇺🇸 ?

Pour nous, il serait préférable de voir toutes ces joueuses nigérianes portées les couleurs de leur pays d'origine, avec lequel elles ont gardé des liens très forts. Il faut reconnaître que USA Basket-ball, qui contribue grandement à la formation des jeunes aux États-Unis, a souvent coupé l'herbe sous le pied de son homologue de la NBFF en convoquant ces joueuses d'origine nigériane en équipe nationale sénior dès l'université, c'est à dire dès leur 21 ans comme ce fut le cas récemment de la très talentueuse et célèbre, Arike Ogunbowale qui avait porté l'université de Notre-Dame jusqu'au titre de champion NCAA en 2018.

#NBFF #FIBAWC #DTIGRESS #TEAMUSA #USABASKETBALL

Arike Ogunbowale, héroïne du Final Four de la NCAA 2018

Arike Ogunbowale, héroïne du Final Four de la NCAA 2018

Pour nous, il serait préférable de voir toutes ces joueuses nigérianes portées les couleurs de leur pays d'origine, avec lequel elles ont gardé des liens très forts. Il faut reconnaître que USA Basket-ball, qui contribue grandement à la formation des jeunes aux États-Unis, a souvent coupé l'herbe sous le pied de son homologue de la NBFF en convoquant ces joueuses d'origine nigériane en équipe nationale sénior dès l'université, c'est à dire dès leur 21 ans comme ce fut le cas récemment de la très talentueuse et célèbre, Arike Ogunbowale qui avait porté l'université de Notre-Dame jusqu'au titre de champion NCAA en 2018.

Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Coupe du Monde féminine 2018 : Qui sont les trois nigérianes de la Team USA ?
Retour à l'accueil