Avec Mario Palma, la Tunisie n'a jamais perdu depuis 2017 (13 victoires consécutives)

RADES (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Le coach de la Tunisie Mario Palma serait naturellement content pour ses joueurs s'ils battaient l'Angola dimanche, mais il serait en même temps un peu triste pour les Angolais.  

Pendant des années, l'Angolo-Portugais a connu beaucoup de succès à la tête de l'équipe nationale d'Angola, un pays qu'il a aidé à remporter quatre éditions du FIBA AfroBasket et plusieurs titres en clubs et au niveau jeunesse sur le continent. 

Dimanche, la Tunisie de Palma affrontera l'Angola avec comme but de prolonger sa série d'invincibilité (8-0) dans les Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019, tandis que les Angolais, onze fois sacrés champions d'Afrique, tenteront de gagner leur troisième match de suite dans cette première manche du Groupe E.

"Ils pratiquent un excellent basketball et ils peuvent nous battre, le match sera à coup sûr difficile," admet Palma en conférence de presse.

"Si nous nous imposons face à l'Angola, je serai content pour mes joueurs, mais moi pas. L'Angola est ma deuxième famille. J'ai passé la majeure partie de ma vie là-bas, et je suis aussi à moitié Angolais." 

Il y a une raison qui explique pourquoi Palma n'aime pas jouer contre l'Angola.

Il y a huit ans, l'Angola avait été meilleur que la Jordanie coachée par Palma à l'occasion de la Coupe du Monde FIBA en Turquie.

Avec Mario Palma, la Tunisie n'a jamais perdu depuis 2017 (13 victoires consécutives)

Toutefois, sous Palma, la Tunisie a gagné tous ses matches de FIBA Afrique et elle affiche actuellement un bilan de 13-0. 

Est-ce que l'Angola peut mettre un terme à la série en cours de la sélection tunisienne dirigée par Palma ? 

Le coach de l'Angola Will Voigt, qui a affronté la Tunisie alors qu'il avait les commandes du Nigeria au FIBA AfroBasket 2015 en Tunisie, confirme que c'est un match très attendu par tous.

"Jouer contre la Tunisie chez elle sera un sacré défi, surtout qu'elle produit en ce moment du très bon basketball, mais je me réjouis de le relever dimanche. Ce sera un grand match, dans une formidable ambiance, entre deux très bonnes équipes.

Cette rencontre sera la revanche de la demi-finale du FIBA AfroBasket 2015, à l'issue de laquelle l'Angola s'était imposé 58-51.

FIBA

Retour à l'accueil