Alex Nwora (Nigéria) : «Je pense que nous sommes prêts»

L’entraîneur-chef des D’Tigers du Nigéria, Alex Nwora, est ravi d’avoir des joueurs expérimentés de son équipe pour la 4e fenêtre des éliminatoires de la Coupe du monde FIBA ​​2019 qui se déroulera à Lagos ce week-end (14 au 16 septembre).

Al-Farouq Aminu, Alade Aminu, Ben Uzoh et Stanley Okoye, qui figurent sur la liste des 12 joueurs convoqués, ont joué leur dernier match à l'Afrobasket 2015 en Tunisie, remportant leur premier titre africain sous les ordres du coach américain Will Voigt, actuel entraîneur chef de l'Angola.

Nwora a déclaré que son équipe comprend l’importance de cette fenêtre qui pourrait permettre au pays de valider son billet dès dimanche prochain pour la Coupe du Monde en cas d'une victoire contre le Sénégal, la Côte d'Ivoire et la République centrafricaine.

«Nous travaillons avec des professionnels, ils savent tous qu’il s’agit d’un voyage d’affaires pour jouer ici. Ils savent que le moment est crucial pour ne pas s'inquiéter de toute distraction, car il s’agit d’un voyage d’affaires.

“Je pense que nous sommes prêts, nous allons être prêts lors de notre premier match le 14, nous devons défendre notre maison. C’est un moment crucial pour chaque équipe d’amener ses meilleurs joueurs pour s’assurer que tout est laissé pour compte ».

"L'objectif principal est de se qualifier pour la Coupe du monde et aussi quand nous y arriverons pour être l'une des équipes sur le podium", a révélé Nwora à l'ACLSports.

Il a remercié la fédération pour avoir permis d'avoir les meilleurs joueurs disponibles pour cette fenêtre.

«Notre capitaine, Ik Diogu, a joué un rôle important en veillant à ce que certains d'entre eux viennent jouer pour le Nigeria, de même que Musa Adamu, avec l'aide de la fédération. La fédération a fait beaucoup et les efforts qu’elle a déployés ont été formidables. Je suis privilégié et heureux d'en faire partie. Je rends hommage à tous les acteurs qui sont passés par toutes les fenêtres, pour ceux qui ont répondu à l’appel à venir jouer pour le Nigeria, je leur suis très reconnaissant de ce qu’ils ont fait jusqu’à présent. Je pense que nous avons des affaires inachevées.

Nwora n'a que quatre jours pour se préparer aux qualifications cruciales ce week-end, la plupart des joueurs ne pouvant arriver que dimanche en raison de leurs engagements en clubs.

L'ancien entraîneur du Cap-Vert est confiant de pouvoir faire le travail avec moins de temps pour travailler sur la chimie de l'équipe.

"Un entraîneur voudra toujours plus de temps pour la préparation en sachant que les autres pays se préparent à se battre pour être l'un de ces pays qualifiés. Le mystère réside dans le fait que nous ne serons pas ensemble pendant si longtemps pour se soucier de la chimie. Nous sommes juste ici pour les affaires, nous faisons le travail et nous nous inquiétons de cela lorsque nous sommes prêts à participer à la Coupe du monde. »

Nwora a déclaré que son équipe a beaucoup de respect pour tous ces adversaires.

«Tout le monde est bon et vous ne prenez jamais tout le monde pour acquis. Nous savons que nous sommes en tête du groupe, nous avons l’œil sur la poitrine pour que tout le monde vienne après nous. Le Sénégal est une très bonne équipe, bien entraînée, la Côte d’Ivoire est aussi bien entraînée et très bonne équipe, la RCA a des combattants et ce sera un défi très difficile pour nous. Nous sommes à la hauteur de la tâche et nous nous battrons. Nous connaissons notre talent, nos compétences et donc je pense que jouer devant nos supporters à la fin de la compétition, nous serons heureux du résultat que notre travail nous apportera. ”

Il a encouragé les fans à venir en masse soutenir les D’tigers dès vendredi au National Stadium Surulere de Lagos.

«Ils devraient continuer à nous soutenir comme ils l'ont fait depuis le premier jour. Ils devraient continuer à nous encourager et à être ce 6ème homme pour nous dans le gymnase. Je suis très heureux de faire ce travail et de nous donner une chance de nous qualifier pour la Coupe du monde. »

Alex Nwora (Nigéria) : «Je pense que nous sommes prêts»
Alex Nwora (Nigéria) : «Je pense que nous sommes prêts»
Alex Nwora (Nigéria) : «Je pense que nous sommes prêts»
Alex Nwora (Nigéria) : «Je pense que nous sommes prêts»
Retour à l'accueil