Pour Sam Vincent, c'est l'incompétence de la NBBF qui a conduit à son licenciement

Le coach américain et ancien NBAer Sam Vincent a déclaré que l'incompétence de la NBBF a conduit à son licenciement de l'équipe nationale féminine du Nigéria. 

Lors de sa première réaction publique depuis son limogeage, jeudi 2 août, Sam Vincent a accusé la Fédération nigériane de basket-ball pour sa mauvaise préparation en vue de la Coupe du monde féminine de la FIBA.

Vincent a posté un message sur sa page Facebook vendredi, exprimant sa déception que l’équipe du Nigeria Women's Basketball souffre de l’incompétence apparente de l’administration dans la planification de l’événement, qui devrait avoir lieu en Espagne le mois prochain (22 au 30 septembre).

"Etre fier de l’équipe et du personnel nigérians du record de 8-0 établi en 2017! Et très déçu par la mauvaise préparation et la destruction du plan 2018 pour la Coupe du monde. "

Ancien meneur des Boston Celtics, des Chicago Bulls et des Charlotte Bobcats qu'il est devenu plus tard l'entraîneur-chef lors de la saison 2007-2008, Sam Vincent connait particulièrement bien le basket Africain pour avoir eu à entraîner le Nigéria jusqu'au titre de l'Afrobasket féminin en 2017 à Bamako au Mali. 

Vincent, qui est l'entraîneur-chef le plus performant dans l'histoire de l'équipe nationale féminine du Nigéria, a cependant promis de publier un communiqué pour expliquer ce qui s’est passé lors de sa récente nomination jusqu’à son licenciement prématuré.

La NBBF a pour sa part déjà nommé l'Américain Otis Hughley comme entraîneur chef de l'équipe nationale féminine du Nigéria. Hughley qui a pris ses fonctions à Atlanta depuis le 5 août dernier, conduira les D'Tigress à Tenerife en septembre prochain. 

Retour à l'accueil