République centrafricaine : un retour en Coupe du Monde FIBA 45 ans plus tard ?

République centrafricaine : un retour en Coupe du Monde FIBA 45 ans plus tard ?

ANTIBES (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Treize ans avant la naissance de Max Kouguere, la République centrafricaine (CAF) a inscrit son nom dans les livres d'histoire en devenant la première nation subsaharienne à se qualifier pour la Coupe du Monde FIBA, en 1974. 

À l'époque, la CAF faisait partie de meilleures équipes d'Afrique et avait remporté le titre continental la même année. Depuis, beaucoup de choses ont changé au pays, en particulier au niveau politique, où l'instabilité est grande. 

En dépit de ça, le basketball reste le sport le plus populaire et pour Kouguere, le fait de se retrouver capitaine de cette sélection en plein renouveau est quelque chose de très émouvant. Le joueur de 31 ans, qui évolue en France à l'Olympique Antibes, savoure l'instant.

"NOUS AVONS DES CHANCES DE FINIR MEILLEURS TROISIÈMES, SACHANT QUE LE NIGERIA EST BIEN INSTALLÉ EN PREMIÈRE POSITION ET QUE LE SÉNÉGAL EST UN SOLIDE DEUXIÈME."
- Kouguere

Il incarne ce renouveau et son nom est synonyme d'espoir pour les fans centrafricains. Mais cet ailier de 1.98m ne saurait se contenter de ça, il est à la recherche de la perfection.

Il veut absolument donner le meilleur de lui-même, et la CAF en aura bien besoin pour poursuivre sur sa lancée après son beau FIBA AfroBasket 2017 et réaliser un truc dans les Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019.

"Cette qualification pour le second tour des Éliminatoires est une excellente nouvelle, surtout après les résultats obtenus au FIBA AfroBasket 2017. Cela démontre que l'équipe est en pleine progression."

"C'EST TOUJOURS UN HONNEUR DE REPRÉSENTER MON PAYS ET POUR MOI, C'EST UN MOYEN DE L'AIDER À SE DÉVELOPPER ET À SORTIR DE LA CRISE ACTUELLE."
- Kouguere

Max Kouguere, capitaine de l'équipe nationale Centrafricaine

Max Kouguere, capitaine de l'équipe nationale Centrafricaine

"Nous avons des chances de finir meilleurs troisièmes, sachant que le Nigeria est bien installé en première position et que le Sénégal est un solide deuxième." 

"Personnellement, je rêve de disputer une Coupe du Monde. L'an prochain, cela fera exactement 45 ans que mon pays n'y a plus participé. Ce serait fantastique de pouvoir retrouver un peu du lustre d'antan," dit-il à FIBA.basketball. 

"C'est toujours un honneur de représenter mon pays et pour moi, c'est un moyen de l'aider à se développer et à sortir de la crise actuelle. Je me tiendrai tout le temps à sa disposition."

Le nouveau système de qualification permet à la CAF de viser une place dans la plus grande compétition mondiale sans devoir nécessairement être championne d'Afrique. 

"Ce nouveau format est très bien. Il donne à tout le monde une chance de se qualifier et de pouvoir aligner ses meilleurs joueurs. Les fans sont venus en masse assister aux fenêtres au Mozambique (en février) et au Sénégal (en juin)." 

"Cela démontre toute l'importance du basketball en Afrique, même si c'est toujours le football qui est le sport roi. Le basketball africain est en plein boom, c'est une excellente chose," conclut-il.

La République centrafricaine occupe le troisième rang du Groupe F. Elle espérera conserver sa place au classement, afin de retrouver la plus grande compétition mondiale plus de quatre décennies plus tard. 

FIBA

Retour à l'accueil