Bismack Biyombo et Serge Ibaka n'ont pas attendu la décision de la NBA pour personnaliser leurs paires de chaussures aux couleurs de la RDC et du Congo Brazzaville lors de la NBA Africa Game.

Bismack Biyombo et Serge Ibaka n'ont pas attendu la décision de la NBA pour personnaliser leurs paires de chaussures aux couleurs de la RDC et du Congo Brazzaville lors de la NBA Africa Game.

Pour la première fois de l'histoire, la NBA laissera la liberté complète aux joueurs de porter les chaussures de la couleur qu'ils désirent, dans un effort d'augmenter la liberté d'expression sur les terrains de basketball, mais jusqu'où ira cette liberté du choix de couleurs ? Bismack Biyombo et Serge Ibaka n'ont pas attendu la décision de la NBA pour personnaliser leurs paires de chaussures aux couleurs de la RDC et du Congo Brazzaville lors de la NBA Africa Game. Ce fut également le cas du meneur congolais des New York, Emmanuel Mudiay qui a eu la meilleure idée de personnaliser sa paire de chaussure l'année dernière à Johannesburg aux couleurs de la République Démocratique du Congo. 

Dès l'an passé, on a vu apparaître de nombreux uniformes alternatifs aux couleurs variées, alors que la compagnie Nike a revampé la plupart des habits traditionnels des joueurs. Par exemple, les uniformes locaux ne sont plus obligatoirement blancs. Les Bulls ont d'ailleurs choisi de se vêtir de rouge pour tous les matchs locaux de la dernière saison.

Les joueurs NBA pourront porter des chaussures de la couleur de leur choix mais jusqu'où ira cette liberté ?

La seule question est de savoir jusqu'où ira cette liberté du choix de couleurs ? Y'a t- il vraiment de limite à ne pas franchir ? On imagine que cette liberté du choix de couleurs n'est pas le fruit du hasard et que cela fait certainement parti d'un processus visant à encourager l'homosexualité, contraire aux moeurs africaines.

Rappelons que la NBA et Nike se sont entendus sur les termes d'une entente de 1 milliard de dollars sur huit ans pour les droits sur les uniformes.

En 2017-2018, 67 % des joueurs ont également porté le fameux « Swoosh » sur les chaussures. La compagnie et la ligue y vont donc d'un effort concerté pour donner plus de libertés aux joueurs qui ont assurément un penchant pour les « looks » tape à l'oeil.

L'an dernier, LeBron James a porté 51 versions différentes de ses Nike LeBron 15.

Le meneur congolais des New York Knicks, Emmanuel Mudiay a déjà eu la meilleure idée de personnaliser sa paire de chaussure aux couleurs de son pays la RDC.
Le meneur congolais des New York Knicks, Emmanuel Mudiay a déjà eu la meilleure idée de personnaliser sa paire de chaussure aux couleurs de son pays la RDC.
Le meneur congolais des New York Knicks, Emmanuel Mudiay a déjà eu la meilleure idée de personnaliser sa paire de chaussure aux couleurs de son pays la RDC.

Le meneur congolais des New York Knicks, Emmanuel Mudiay a déjà eu la meilleure idée de personnaliser sa paire de chaussure aux couleurs de son pays la RDC.

Retour à l'accueil