Le Mali écrase l'Égypte et rejoint la RDC en quart de finale du championnat d'Afrique masculin des U18

Le Mali a largement dominé l’Égypte pour prendre la tête du groupe A et composter ainsi son ticket pour les quarts de finale du  championnat d'Afrique masculin des U18. 

Une rencontre attendue par le public malien qui se souvient encore  de la finale perdue en U16 à domicile en 2015 face à Égypte. Le Mali avait une autre revanche à prendre sur l’Égypte, car en 3 oppositions dans le championnat FIBA U18 Afrique, les maghrébins menaient par 3 à 0. La dernière défaite en date remonte au championnat d’Afrique à Kigali 2016, lorsque l’Égypte s’était débarrassée du Mali en demi-finale 77-74.

Les deux équipes sont considérés comme les deux gros calibres du groupe A.  Et sans aucun doute, tous les observateurs avertis, voyaient ce Mali/Égypte comme une finale du groupe. Un véritable match test pour les deux équipes. Les deux nations avaient enregistré chacune deux victoires avec des scores à 3 chiffres, avant ce match.

Ce sont les Aiglons maliens qui donnent le ton. Mais quelques secondes après les égyptiens reviennent à la charge pour égaliser. Ils prennent même les commandes du match le temps de quelques secondes. D’ailleurs ça sera la seule fois qu’on les verra devant. Mais très rapidement le Mali reprend les choses en main et s’impose de 4 longueurs, (18-14) au terme de ce premier quart-temps.

Pousser un public bruyant le Mali gène considérablement le jeu égyptien. L’équipe malienne joue bien, démontre sa puissance et Siriman Kanouté impressionne par ses gestes techniques. Ce qui permet aux Aiglons de prendre un sérieux avantage de plus de 20 points sur l’adversaire (47-26).

Après la pause, Dicko, le coach malien met en évidence les frères jumeaux Fousseyni et Hassane Dramé. La paire fonctionne bien. Le Mali applique le système de la bouteille, ce qui empêche l’Égypte de développer son jeu. Le quart temps est catstrophique pour les jeunes pharaons qui encaisse un 23 à 7. L’hôte malien creuse et peut passer à +37 (70-33).

Le dernier quart temps est à l’image des trois premiers, le Mali maintien son système qui consiste a être agressif et à limiter les égyptiens à mois de 15 points. L’équipe déroule et termine largement à 93-47.

Le Mali conforte sa place de leader du groupe A et se qualifie pour les quarts de finale. Il affiche clairement son intention de décrocher l’un des deux billets disponibles pour les équipes africaines pour la Coupe du monde FIBAU19.

Statistisques :

Au moins six joueurs maliens ont terminé avec plus de 10 points lors de cette rencontre. L’Égypte a perdu la bataille des rebonds 41 contre 68 et des passes décisives 11 contre 20. Une fois de plus l’apport du banc malien a été conséquent avec 41 points  contre 32 aux égyptiens.

Retour à l'accueil