Michael Koibe, un autre monstre physique de la raquette des Sao

Michael Koibe, un autre monstre physique de la raquette des Sao

Nous avons souvent l'habitude de vous parler de Placide Nakidjim, formé au Tchad puis au Real Madrid avec lequel il a remporté le championnat d'Espagne, considéré par tous comme étant le roi du basketball tchadien, un autre joueur des Sao attire aujourd'hui notre attention à l'issue du premier tour des Éliminatoires de la Coupe du Monde 2019. Il s'agit de son partenaire de l'équipe nationale Michael Koibe (25 ans, 1.98 m), un autre monstre physique de la raquette des Sao.

Évoluant dans le championnat tchadien avec l'As Archibeau entre 2010-2011, Michael Koibe est l'un des leaders incontestés de l'équipe nationale Tchadienne. Ses performances durant le premier tour des Éliminatoires (Zone Afrique) de la Coupe du Monde 2019 parlent en sa faveur car il affiche une moyenne de 16.7 points, 5.7 rebonds et 2 passes décisives pour 11.8 d'évaluation. Il est le meilleur marqueur de son équipe dans le tournoi, ce qui fait de lui un des leaders des Sao avec Placide Nakidjim qui tourne avec une moyenne en double-double (24 ans, 2.06 m, 11 points, 10.3 rebonds et 1 passe pour 15.3 d'évaluation) et Ronald Nato Kolmia (25 ans, 1.99 m, 12.3 points, 4 rebonds et 1 passe pour 10.3 d'évaluation).

Michael Koibe face à la Tunisie

Michael Koibe face à la Tunisie

Joueur très athlétique, polyvalent, capable d'évoluer à la fois aux postes 3-4-5 malgré sa taille légèrement en dessous de la moyenne des pivots habituels, Koibe qui possède un profil typique du basket moderne, incarne le renouveau du basket tchadien qui se traduit par un jeu collectif, physique et spectaculaire. Depuis le tournoi de la Zone 4 de Libreville en 2015, où le Tchad avait créé la sensation en battant la République Centrafricaine de Max Kouguere, l'équipe n'a cessé de progresser, et cela s'explique par la montée en puissance du trio Placide Nakidjim - Michael Koibe - Ronald Nato Kolmia.

Même s'ils savaient que la Guinée auraient dû les battre d'au moins 35 points, Michael Koibe (22 points, 12 rebonds et 5 passes), Placide Nakidjim (23 points et 11 rebonds) et Ronald Kolmia (18 points) ont choisi de ne pas laisser planer le doute, combinant pour 63 à eux trois pour une large victoire du Tchad (80-49).

Qualifié avec le Tchad pour le second tour de ces Éliminatoires, Michael Koibe sait qu'il va devoir encore haussé son niveau face aux trois futurs adversaires du groupe E qui sont le Maroc, l'Égypte et l'Angola. Lors du premier tour, les Sao s'étaient imposé à deux reprises contre la Guinée. Ils étaient passé aussi tout près de battre le Cameroun à deux reprises, s'inclinant sur le fil du rasoir.

 C'était la première apparition du Tchad dans une compétition majeure depuis le FIBA AfroBasket 2011

C'était la première apparition du Tchad dans une compétition majeure depuis le FIBA AfroBasket 2011

L'équipe nationale Tchadienne impressionne de par le jeu qu'elle propose à ses adversaires dans ces Éliminatoires , et cela montre bien que le pays regorge de nombreux jeunes talentueux, qui malgré des conditions précaires, arrivent à exporter leur talent comme ce fut le cas de Placide Nakidjim, recruté par le Real Madrid à l'issue d'un camp basket dont l'un des animateurs est le légendaire centrafricain Anicet Lavodrama.

En regardant le potentiel qu'il y au sein de l'équipe nationale, on se dit que les scoots de Basket-ball devraient venir très souvent dans le pays qui regorge de joueurs talentueux. 

Retour à l'accueil