Kurt-Axel Wegscheider soutenu par ses coéquipiers de NBA Academy Africa

DAKAR (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - La République centrafricaine (CAF) aimerait bien prendre part à la Coupe du Monde FIBA 2019 en Chine, elle qui n'a rencontré aucune difficulté pour se  qualifier pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique. Avec la fenêtre de septembre comme prochaine échéance, toute l'attention se porte actuellement sur la sensation Kurt-Curry Wegscheider.

Le joueur de 17 ans a joué un rôle important dans la qualification des "Fauves" pour la seconde phase à 12 équipes, entrant en jeu dans les 6 premières rencontres.

Les incroyables qualités athlétiques et la perspicacité du prodigieux adolescent ont provoqué toute l'admiration des fans et il a été couvert d'éloges par ses coéquipiers de la NBA Africa Academy de Dakar.

Comme Wegscheider, les jeunes joueurs de la NBA Academy rêvent d'avoir une chance de représenter leurs pays.

Patrick Mwamba Kasumba, un petit ailier également présent au Sénégal, n'a pas pu intégrer la sélection senior de République démocratique du Congo à l'occasion de la troisième fenêtre qualificative, mais le fait d'avoir vu son camarade se frotter aux meilleurs du continent, en quête d'une place à la Coupe du Monde, n'a fait qu'augmenter son envie d'avoir du succès. 

“J'étais très content de voir Kurt jouer. Cela me motive à travailler plus quand je le vois impliqué dans une compétition aussi grande. Nous voulons tous participer à de tels matches, mais pour y arriver, il faut énormément travailler. Kurt nous démontre que le dur labeur est la clé du succès. J'espère que la CAF se qualifiera pour la Coupe du Monde FIBA, nous soutiendrons toujours Kurt,” dit Kasumba.

"JE SUIS PERSUADÉ QUE NOUS AVONS LE TALENT ET LA VOLONTÉ D'ALLER À LA COUPE DU MONDE. PERSONNELLEMENT, C'EST UN HONNEUR DE JOUER POUR MON PAYS". Wegscheider

Même s'il est très apprécié des fans, l'ailier de 1.90m reste concentré sur la tâche qui attend la République centrafricaine. Elle défiera en septembre dans le Groupe F le Nigeria, le Rwanda et le Mali.

Quarante-quatre ans après la première et unique participation du pays à la Coupe du Monde FIBA, au Porto Rico, Wegscheider est conscient que seuls l'esprit d'équipe et la détermination permettront d'obtenir une place au tournoi mondial de l'an prochain.

"Je crois en l'équipe et je crois en moi. Je suis persuadé que nous avons le talent et la volonté d'aller à la Coupe du Monde. Personnellement, c'est un honneur de jouer pour mon pays à cet âge, je sais que c'est une étape majeure dans ma carrière. Une qualification pour la Coupe du Monde serait très importante, pas seulement pour l'équipe, mais pour notre pays tout entier,” lance Wegscheider à FIBA.basketball.

L'étoile montante a déjà parcouru pas mal de chemin. Il y a quelques années, il se voyait se faire recruter par les plus grands clubs européens de football plutôt que de prendre part aux Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA.

Kurt-Axel Wegscheider soutenu par ses coéquipiers de NBA Academy Africa

“Enfant, je jouais plus au football qu'au basketball. Je marquais beaucoup de buts, mais avec le temps, ma passion pour le basketball s'est développée et mes parents ont soutenu mon choix. Je suis reconnaissant d'avoir été entouré au fil des ans par plein de gens talentueux et bienveillants, ils m'ont aidé à devenir la personne que je suis maintenant. J'espère que les choses continueront comme ça,” déclare-t-il.

L'humilité et l'éthique de travail de Wegscheider lui valent le respect du coach de la CAF Marida Gabin Ulrich et du capitaine Max Kouguère, qui n'ont de cesse d'affirmer que d'ici quelques années, ce sera lui le leader de l'équipe nationale.

De telles déclarations ne laissent pas indifférent le basketteur né à Bangui, qui veut s'en servir pour se surpasser.

"Il n'y a aucune pression sur moi. Je me sens bien avec le basketball. Je sais que les gens attendent beaucoup de moi, alors il faut que je donne le meilleur de moi-même. Mes objectifs sont de jouer à la Coupe du Monde de l'an prochain et de devenir le premier joueur de mon pays à évoluer en NBA. Ce sont d'énormes défis, mais je sais que j'ai le talent requis pour y arriver si je travaille très dur,” conclut-il.

FIBA 

Retour à l'accueil