Le directeur général de la NBA Afrique se réjouit du nouveau système de qualification FIBA

JOHANNESBURG (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - En tant qu'ancien international du Sénégal devenu vice-président et directeur général de NBA Afrique, Amadou Gallo Fall fait partie des Africains les plus connus dans le monde du basketball.

Au cours d'un entretien accordé récemment, il a tenu à rendre hommage à la FIBA pour tous les efforts qu'elle a consentis pour rendre le sport plus attractif, surtout avec l'introduction du nouveau système de compétition pour les Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019, qui offrent aux fans une chance de voir leurs équipes favorites en action chez elles.

La troisième fenêtre des Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA 2019 se joueront à la fin de la semaine. 16 équipes sont à la lutte pour se qualifier pour le second tour, avec comme objectif l'obtention d'un des cinq billets dévolus à l'Afrique pour la Coupe du Monde. En quoi ces matches aident-ils le basketball africain ?

C'est toujours réjouissant d'assister à des Éliminatoires pour la Coupe du Monde en Afrique et de voir avec quelle passion les nations du continent abordent ces échéances. Les finalistes du dernier FIBA AfroBasket, la Tunisie et le Nigeria, sont les leaders de leurs groupes respectifs [A & B], le Sénégal et l'Angola occupant les deux autres premières places de groupes. Mais tout reste ouvert et les fans de basketball peuvent s'attendre à vivre des moments passionnants. Il y a beaucoup de talent en Afrique et notre sport est en pleine croissance. Cette année, le troisième NBA Africa Game - en quatre ans - aura lieu, et je me réjouis de découvrir l'identité des cinq équipes qui représenteront l'Afrique à la Coupe du Monde FIBA de l'année prochaine.

Que pensez-vous du système de compétition FIBA, qui rapproche les équipes nationales de leurs fans, avec des matches officiels à domicile à intervalles réguliers ?
C'est fantastique pour nos fans et, avec le temps, nous allons apprécier de plus en plus le nouveau format. C'est merveilleux de voir des tournois de basketball aux quatre coins de l'Afrique dans le cadre de ces fenêtres, lorsque l'attention des fans est toute tournée vers le soutien de leurs équipes nationales, au cours des différentes compétitions dans divers pays. Il y a une telle tradition du basketball en Afrique. Nous voulons continuer à enrichir l'histoire. Des tournois comme ces Éliminatoires contribuent à nos efforts visant à développer le basketball en Afrique.

"JE ME RÉJOUIS DE DÉCOUVRIR L'IDENTITÉ DES CINQ ÉQUIPES QUI REPRÉSENTERONT L'AFRIQUE À LA COUPE DU MONDE FIBA DE L'ANNÉE PROCHAINE."
Fall

Selon vous, quel est l'intérêt d'avoir les meilleurs joueurs - évoluant en NBA et dans les meilleurs championnats européens - à disposition de leurs équipes nationales respectives ?
Comme équipe, tu veux toujours pouvoir aligner tes meilleurs éléments pour défendre tes couleurs. Qu'ils jouent en NBA ou dans un autre championnat réputé, s'ils sont disponibles, ces joueurs sont un vrai plus pour leurs sélections et ils permettent à leurs pays d'être représentés au mieux. Pour les joueurs sélectionnés, ces matches ont aussi une saveur particulière. Par exemple, le Sénégalais Gorgui Dieng est déterminé à avoir un impact positif sur la pratique du basketball dans son pays. C'est fantastique de voir une telle détermination et un tel intérêt pour ces compétitions des équipes nationales de la part de tels joueurs.

Pensez-vous que ce système aurait été bénéfique s'il avait été implémenté à votre époque ?
Je tiens à féliciter la FIBA pour ses efforts constants pour faire progresser le niveau et ces changements dans le système de qualification en font partie. Le nouveau format de la Coupe du Monde FIBA est une incroyable plate-forme pour les nations et les joueurs désireux de faire la démonstration de leurs talents sur la scène internationale, devant leurs fans. Je souhaite d'ores et déjà bonne chance à toutes les équipes participantes.

Source : FIBA 

Retour à l'accueil