Pour ce second match de la finale de conférence à l’Est, Boston n’a pas tremblé et a su prendre son temps pour finalement abattre les Cavs une deuxième fois en autant de rencontres : plus que deux petits succès pour retrouver les Finales NBA…!

Pour ce second match de la finale de conférence à l’Est, Boston n’a pas tremblé et a su prendre son temps pour finalement abattre les Cavs une deuxième fois en autant de rencontres : plus que deux petits succès pour retrouver les Finales NBA…!

On attendait un sursaut d’orgueil des Cavaliers, celui-ci a bien eu lieu mais il n’a duré qu’une mi-temps. Après un premier quart-temps à 21 points, LeBron James n’a pu sauver Cleveland à lui tout seul (42 points, 12 passes, 10 rebonds) et les Celtics ont dominé leur adversaire en deuxième mi-temps (107-94) grâce à un collectif irréprochable. 

Avec un collectif irréprochable emmené par Jaylen Brown dans le premier quart (14 de ses 23 points), Jayson Tatum dans le deuxième (9 points), Terry Rozier dans le troisième (14 de ses 18 points) et Al Horford dans le money-time (8 points), Boston a confirmé sa supériorité face à des Cavaliers trop dépendants de LeBron James et Kevin Love. La dernière fois que LeBron James a été mené 2-0 en finale de conférence, c’était en 2008, et Boston l’avait emporté. D’ailleurs, les C’s n’ont jamais perdu une série entamée par un 2-0.

Boston double la mise face aux Cavaliers malgré la grosse performance de LeBron James (2-0)

LeBron James réalise un triple-double avec 42 points mais Boston n'est pas Toronto 
Quelques changements à noter pour ce Game 2 : Tristan Thompson est titulaire avec pour mission de freiner Al Horford. Marcus Morris aussi, mais c’est Jaylen Brown qui défend sur LeBron James. Après 2 balles perdues et 2 lancers ratés, celui-ci redresse la barre avec deux tirs primés de suite qui permettent à Cleveland de faire la course en tête.

Cleveland prend un temps-mort mais le plan de jeu est clair : donner le ballon au King. Il enchaîne 3-points, panier dans le traffic, à mi-distance, pour dépasser son total de points du Game 1 en 7 minutes et finir la période avec 21 points, record en carrière égalé pour un quart-temps en playoffs ! Heureusement que Jaylen Brown lui a tenu tête avec 14 points, car Boston n’est mené que de 4 unités après en avoir compté jusqu’à 10 de retard (27-23).

Boston double la mise face aux Cavaliers malgré la grosse performance de LeBron James (2-0)

LeBron James sur le banc, Kyle Korver sort de sa boîte pour marquer 9 points, climatiseur dans un match qui part dans tous les sens. Boston arrête alors de faire circuler la balle, chose tant redoutée par Brad Stevens, mais Jayson Tatum fait un véritable festival en isolation avec 9 points de suite pour empêcher son équipe de couler. Mais pas de prendre l’eau : Boston est à -10 quand Tatum prend sa 3e faute avec un coup d’épaule dans la mâchoire du King, sonné, qui doit rentrer au vestiaire.

Il ne tarde pas à revenir malgré un cou douloureux, pour assister au 4-0 opportun des deux Marcus (Smart et Morris) dans les 20 dernières secondes (55-48). Force est de constater que le pari TT fonctionne avec un « Big Al » bien plus discret qu’à l’accoutumée, et c’est tout le jeu des C’s qui s’en ressent.

Boston double la mise face aux Cavaliers malgré la grosse performance de LeBron James (2-0)

Le dernier mot pour Al Horford
Les Cavaliers insistent sur Jayson Tatum pour profiter de son problème de fautes, mais c’est Jaylen Brown qui se montre le plus en insistant sur LeBron et toute la défense adverse. Terry Rozier prend le relais avec 7 points de suite et voilà Boston à égalité dans un Garden brûlant (66-66). Et ce n’est pas cette embrouille entre Marcus Morris et Tristan Thompson qui va le calmer, pas plus que ce dunk de « Scary Terry », sorti du bois dans le troisième quart, avec 14 points dans la période. LeBron James hésite de nouveau pas mal, son adresse chute alors que la défense des Cavaliers n’y est plus, et Boston mène de 7 points à l’issue d’un quart-temps remporté 36-22 !

Comme dans le Game 1, Boston fait un départ canon dans le 4e quart avec 4 points en 40 secondes. Temps-mort pour Tyronn Lue, qui avait commencé la période sans Love ni James. Ce dernier se relance face à Greg Monroe, et relance Cleveland après 4min30 sans panier. Rebond de courte durée : les Celtics grattent tous les ballons, avec un Marcus Smart au sommet de cet art dans le domaine. Mais LeBron James ressort de sa boite pour marquer cinq points de suite qui suffisent pour revenir à -6 (95-89). Sauf que Marcus Smart défend bien sur J.R Smith, et s’embrouille avec lui sur l’action suivante après une faute flagrante sur Al Horford, qui se fait justice lui-même : l’intérieur marque 8 points de suite au meilleur des moments.

Boston double la mise face aux Cavaliers malgré la grosse performance de LeBron James (2-0)

Boston mène de 14 points à 3 minutes de la fin, et c’est plié ! « Si je devais miser tout mon argent, je le mettrais sur ce groupe » annonce Jaylen Brown. Si les Cavs ne réagissent pas à la maison, le pari sera facile.

Boston double la mise face aux Cavaliers malgré la grosse performance de LeBron James (2-0)
Retour à l'accueil