Toronto s'affirme contre Boston

Le choc : Toronto s'affirme contre Boston
Après ses deux défaites à l'extérieur contre Boston (110-99) et Cleveland (112-106), ses deux plus proches poursuivants, Toronto se devait de réaffirmer son emprise sur la conférence Est à domicile mercredi, contre les Celtics. Mission réussie (96-78). Avec l'aide de son plus grand fan, le rappeur Drake, qui a pris l'habitude de déstabiliser les adversaires des Raptors au bord de la touche, la franchise canadienne a fait la différence dans un deuxième quart-temps à sens unique (29-13).

Privés de Kyrie Irving (genou) mais aussi de Marcus Smart (pouce) et Shane Larkin (malade), les Celtics ont fait le déplacement à Toronto avec un seul meneur, Terry Rozier (2 points à 1/9, 9 rebonds, 3 passes), et cela s'est vu : leurs 16 ballons perdus, dont neuf dans ce fameux deuxième quart-temps, leur ont sans doute coûté la victoire malgré leur prestation très aboutie en défense. Ils n'ont ainsi jamais trouvé de rythme en attaque (33,3%, 3/22 à trois points).

Au complet, Toronto s'est comme souvent reposé sur la force de son collectif, avec 23 passes décisives pour 40 paniers marqués et aucun joueur au-dessus des 16 points (DeRozan). Il ne manque plus qu'une victoire aux Raptors (56-22) - ou une défaite des Celtics - pour assurer la première place de la conférence Est.

Orlando gagne le duel des cancres
Avec trois habitués de la G-League, la ligue mineure (Birch, Artis, Purvis), Orlando a battu Dallas (105-100) dans un duel sans enjeu entre deux des cancres de la NBA. Aaron Gordon a terminé meilleur marqueur du match avec 20 points (18 pour Artis). Le Magic évoluait sans Evan Fournier (genou) ni Nikola Vucevic (au repos).

Retour à l'accueil