Philadelphie vient à bout de Cleveland et s'empare du podium de la Conférence Est

Menés de trente points, les Cleveland Cavaliers d'un LeBron James monumental (44 pts à 17/29, 11 rbds, 11 pds) ont finalement échoué à deux points chez les Philadelphia Sixers (132-130). Ces derniers en profitent pour s'emparer de la troisième place.

Le choc de la nuit entre les Philadelphia Sixers et les Cleveland Cavaliers, avec le podium de la Conférence Est en principal enjeu, a donné entière satisfaction. Principalement en raison du duel à distance auquel se sont livrés Ben Simmons et LeBron James. Ce dernier, auteur d'un triple-double (44 pts, 11 rbds, 11 pds) a finalement endossé le costume du héros malheureux. Alors que son équipe a accusé une trentaine de points de retard sur la première moitié de la partie, James a su secouer ses troupes, et notamment inspirer Jeff Green (33 pts à 10/12), pour combler l'écart au fil des minutes.

À 132-129 en faveur de Philadelphie et une dernière possession à négocier pour les Cavaliers, James est parvenu à obtenir trois lancers francs. C'est au moment le plus décisif que «LBJ» a échoué, manquant une tentative. Obligé de sacrifier son troisième lancer en espérant qu'un coéquipier puisse remettre la balle dans le cercle, il a ainsi vu Larry Nance Jr. manquer la cible pour quelques centimètres sur son rebond offensif (132-130).

Vers un duel Cleveland-Indiana au premier tour ?
Toujours privés de Joel Embiid, les Sixers se sont principalement reposés sur Ben Simmons, qui a compilé 27 points, 15 rebonds et 13 passes. Une prestation remarquable, qui a notamment permis à J.J. Redick (28 pts) et Marco Belinelli (23 pts, 6/12 à trois points) de briller à ses côtés. Longtemps comparé à LeBron James, surtout lors de son arrivée en NBA, avant même de se blesser et de passer sa première saison sur la touche, Ben Simmons a eu droit à quelques louanges de la part de celui qu'il considère comme une inspiration : «C'est un étudiant dans ce sport, a apprécié James. Il veut être un grand.»

La star des Cavs a été beaucoup moins tendre avec son équipe, pourtant défaite pour la première fois en six matches, la deuxième en douze. James a notamment prévenu que ce genre de prestation ne pourra pas être acceptable une fois les play-offs débutés. «Être mené de 30 points en play-offs, ça peut vous faire perdre une série», a estimé le natif d'Akron. Vendredi soir, ce déficit leur a coûté la troisième place de la Conférence Est. Avec une défaite de moins et un match à jouer en plus, les Sixers devraient pouvoir s'accrocher à leur nouveau rang. En finissant derrière Philadelphie, Cleveland sera assuré d'affronter Indiana au premier tour des play-offs. Reste aux Cavaliers à assurer l'avantage du terrain.

Retour à l'accueil