Pascal Siakam (Toronto Raptors) : «Je suis impatient de porter le maillot du Cameroun»

TORONTO (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) - Alors que le Cameroun est toujours en course pour une place à la prochaine Coupe du Monde FIBA en Chine, Pascal Siakam réaffirme son envie de représenter son pays.

Tandis que son frère aîné Boris Siakam a pris part au FIBA AfroBasket 2015, Pascal - auteur d'une remarquable saison NBA avec les Toronto Raptors - n'a lui encore jamais revêtu le maillot jaune et vert des 'Lions Indomptables'.

Et même si Siakam ne s'est mis au basketball que sur le tard, il admet que figurer en équipe nationale fait partie des objectifs principaux de sa carrière.

"TOUT JOUEUR VEUT REPRÉSENTER SON PAYS AU NIVEAU INTERNATIONAL ET C'EST LE CAS POUR MOI AUSSI. JE SUIS IMPATIENT DE PORTER LE MAILLOT DU CAMEROUN ET J'ESPÈRE QUE CE MOMENT ARRIVERA BIENTÔT." - Siakam

La présence de Siakam serait un renfort de choix dans la sélection de Carlos Barbosa.

En juin-juillet, les Camerounais aborderont la seconde manche du Groupe A des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019 avec un bilan de 2-1.

En novembre dernier, le Cameroun s'était imposé de peu face au Tchad puis avait facilement battu la Guinée, avant de s'incliner le dernier jour contre la Tunisie, championne d'Afrique en titre.

L'ailier de 2.06m insiste sur le fait que le monde du basketball devrait le voir très prochainement mettre son talent au service de son Cameroun natal.

Comme le Nigeria, le Cameroun est l'un des rares pays africains qui peut compter sur un large réservoir de joueurs évoluant à l'étranger. Raison pour laquelle Siakam estime que les chances de décrocher une des cinq places dévolues au continent africain à la prochaine Coupe du Monde sont bien réelles.

"Je pense vraiment que le Cameroun peut se qualifier pour la Coupe du Monde. La route est encore longue, les Éliminatoires seront intenses. Beaucoup de nations africaines ont le potentiel pour aller à la Coupe du Monde, dont nous évidemment," note-t-il.

"Le niveau n'a jamais été aussi compétitif sur le continent, il y a tellement d'équipes qui jouent très bien. Beaucoup de joueurs évoluent actuellement dans les meilleurs championnats européens ou aux USA, soit dans des universités, soit en NBA. Cela est propice au développement du basketball dans leurs pays d'origine et permet à leurs équipes nationales de gagner en compétitivité."

"Nous avons de nombreux basketteurs talentueux, et nous avons tous les ingrédients pour obtenir notre participation à la prochaine Coupe du Monde," souligne le joueur de 24 ans.

Boris Siakam (à gauche) en action contre le Gabon lors du FIBA AfroBasket 2015

Boris Siakam (à gauche) en action contre le Gabon lors du FIBA AfroBasket 2015

Le basketball a connu une forte croissance au Cameroun ces dernières années. Selon Siakam, une compétition de l'envergure de cette Coupe du Monde à 32 équipes pourrait être décisive pour l'avenir de ce sport au pays.  

"Quand tu affrontes les meilleurs joueurs et les meilleures équipes, tu acquières rapidement de l'expérience et tu progresses très vite."

"Avoir l'opportunité de disputer une compétition comme la Coupe du Monde, par exemple, serait une fantastique chance pour une équipe comme la nôtre, afin de montrer notre talent et de mesurer nos progrès par rapport aux meilleures équipes," explique-t-il.

"Le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal, notamment, ont pris part dernièrement à la plupart des tournois internationaux, ce qui les a fait énormément progresser."

Pascal Siakam (Toronto Raptors) : «Je suis impatient de porter le maillot du Cameroun»

Quelle est l'importance de l'équipe nationale senior pour Siakam ?

"J'aimerais en faire partie bientôt," répond-il.

"C'est l'un des objectifs de ma carrière et j'y songe souvent. Tout joueur veut représenter son pays au niveau international et c'est le cas pour moi aussi. Je suis impatient de porter le maillot du Cameroun et j'espère que ce moment arrivera bientôt," conclut-il.

Retour à l'accueil