Omar Tarek Oraby (Égypte) : «Nous avons de bonnes chances de nous qualifier pour la Coupe du Monde 2019»

ALEXANDRIA (FIBA Basketball World 2019 African Qualifiers) - Omar Tarek Oraby fait partie des joueurs qui estiment qu'une participation à une Coupe du Monde FIBA peut changer la vie. 

Après trois matches joués dans le Groupe C des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019, l'intérieur de 2.18m a émergé comme l'un des leaders de l'équipe d'Égypte, affichant des moyennes de 10.7 points et 8.7 rebonds par match.

"LE MEILLEUR SENTIMENT AU MONDE EST CELUI DE REPRÉSENTER SON PAYS, PARCE QUE CELA VA BIEN AU-DELÀ DU SPORT. C'EST UNE OPPORTUNITÉ DE DÉFENDRE L'INTÉRÊT DE TOUS TES COMPATRIOTES DEVANT LE MONDE ENTIER. À CHAQUE FOIS QUE TU JOUES, LA MOTIVATION EST À SON COMBLE, TU N'AS QU'UNE ENVIE : FIXER UN NOUVEL OBJECTIF ET DISPUTER LE TOURNOI SUIVANT." - Oraby

Ce n'est pas vraiment une surprise de voir Oraby aussi motivé par la perspective d'aider son pays à se qualifier pour le tournoi en Chine. C'est en effet lors de la Coupe du Monde U19 FIBA 2009 à Auckland, en Nouvelle-Zélande, qu'il s'était illustré auprès des scouts internationaux.

Ceci lui a valu de réussir une belle carrière à la University of Southern California, dont il est reparti avec une licence en sciences sociales en poche.

FIBA.basketball est allé à la rencontre de l'Égyptien de 26 ans. Il révèle que le fait d'accueillir la seconde manche du Groupe C des Éliminatoires Zone Afrique pourrait non seulement confirmer le statut de l'Égypte comme candidat sérieux à l'un des cinq billets qualificatifs pour la première Coupe du Monde FIBA à 32 équipes, mais cela pourrait aussi transformer définitivement le visage du basketball dans le pays.

"Nous avons de bonnes chances [de nous qualifier pour la Chine en 2019]. Notre groupe est l'un des plus forts d'Afrique, car il comporte certaines des meilleures équipes du continent," note-t-il.

"La Coupe du Monde est un de mes objectifs personnels, parce que je n'avais pas pu participer à l'édition 2014 à cause d'une blessure. J'espère être de la partie l'an prochain en Chine," ajoute-t-il.

Pourquoi Oraby est-il si confiant pour la suite des Éliminatoires ? Il ne cache pas les motifs de l'esprit conquérant régnant dans son équipe.

"Nous avons réalisé une bonne première manche, en gagnant deux matches. Nous avons perdu de 4 points contre l'Angola sur son terrain. Nous sommes très motivés pour remporter les trois dernières rencontres de notre groupe devant nos fans."

"Notre objectif est de faire partie des équipes qui se qualifient régulièrement pour la Coupe du Monde et qui dominent le continent africain. Nous souhaitons également faire progresser nos standards à la Coupe du Monde en étant compétitifs et en gagnant des matches."

Ayant disputé la première manche du Groupe C - en novembre - sans certains joueurs clés comme Assem Marei et Ehab Amin, Oraby trouve que le bilan actuel de 2-1 est un résultat très positif.

"Cela a été un bel apprentissage pour quelques-uns des membres de notre équipe. Il nous manquait aussi un certain nombre de joueurs [évoluant en NCAA ou à l'étranger] en Angola. Notre sélection sera bien meilleure cette fois. Il est évident que nous serons plus expérimentés et j'espère que nous arriverons à gagner nos trois matches."

"Nous sommes impatients de jouer devant notre public, parce que cela fait longtemps que l'équipe senior n'a pas eu cette opportunité," dit le basketteur d'Al Gezira. 

Omar Tarek Oraby (Égypte) : «Nous avons de bonnes chances de nous qualifier pour la Coupe du Monde 2019»

L'Égypte sera l'hôte de ses adversaires du Groupe C - Angola, République démocratique du Congo et Maroc - dans sa tentative de participer au second tour des Éliminatoires Zone Afrique à 12 équipes en septembre.

Cet événement, qui aura lieu dans la ville côtière d'Alexandrie, sera une belle occasion de susciter l'enthousiasme des fans égyptiens.

"Cela fait quelques années que le championnat national se joue à huis clos, donc les fans sont très impatients de revoir du basketball. L'ambiance va être fantastique et cela va être énorme pour nous, en tant qu'équipe et en tant que pays," explique Oraby.

"Les fans de basketball à Alexandrie sont très enthousiastes et s'intéressent beaucoup à notre sport. Le basketball a bien plus d'importance à Alexandrie qu'au Caire. C'est une excellente décision d'aller jouer à là-bas."

Oraby a réussi une belle carrière dans les sélections jeunesse égyptiennes, remportant le Championnat d'Afrique U18 FIBA 2008 dans sa capitale du Caire, où l'Égypte avait renversé l'Angola en finale.

L'année suivante, le natif de Gizeh avait vécu l'une des plus grosses expériences de sa vie en affrontant les USA, pour lesquels jouaient les futurs médaillés d'or olympique Klay Thompson et Gordon Hayward.

"C'est une des choses qui m'ont fait voir le basketball différemment. C'est une des raisons principales de mon passage en NCAA. J'avais bien joué dans ce tournoi. Cette Coupe du Monde U19 avait vraiment lancé ma carrière de basketteur. Cela m'a permis de voir comment le basket.

Source : FIBA 

Retour à l'accueil