NBA Playoffs, game 5 : Oklahoma City renverse le Jazz et revient à 3-2 dans la série

Mené de 25 longueurs, le Thunder s'est reposé sur Russell Westbrook (45 points) pour remonter la pente face au Jazz (107-99). Utah, qui mène toujours dans la série (3-2), va désormais tenter de valider sa qualification à domicile au match 6.

Décrié depuis le début des play-offs pour ses mauvais choix offensifs, sa nonchalance défensive et ses déclarations tapageuses, Russell Westbrook s'est illustré d'une toute autre manière ce mercredi. Alors que le Thunder, mené 3-1, avait déjà un pied et demi en vacances à l'entame du troisième quart-temps du match 5 (71-46 en faveur d'Utah !), le MVP 2017 a choisi de prendre les choses en main pour repousser l'échéance. Face à un public que venait d'assommer Jae Crowder (27 points) d'un shoot longue distance, Westbrook a enchaîné les prouesses individuelles pour ramener les siens.

L'incroyable fin de 3e quart-temps d'OKC
Alors que le meneur de jeu avait déjà contribué à réduire l'écart (73-60), Rudy Gobert a écopé d'une cinquième faute dans le final du 3e quart-temps, affaiblissant considérablement la défense du Jazz, et laissant OKC poursuivre sa fabuleuse remontée. D'un nouveau tir à trois points, Westbrook remettait même les compteurs à zéro (78-78) à l'entame de l'ultime période, soit un extraordinaire 32-7 passé par le Thunder en huit minutes !

Idéalement soutenu par Paul George (34 points à 12/26), Westbrook a continué son numéro dès l'entame du 4e quart-temps : après son 5e tir longue distance, le Thunder a ainsi repris les commandes du duel (93-91), et n'a plus jamais regardé dans le rétro. Le phénomène, auteur de 33 unités en deuxième mi-temps, a fini la rencontre avec une ligne statistique ébouriffante (45 points, 15 rebonds, 7 passes) et remet les choses au point, lui qui depuis une semaine était nettement dominé par le rookie Donovan Mitchell (23 points à 9/22).

65
Westbrook et George ont pris à eux deux 65 shoots et marqué 79 points : cela représente près de 75% des tirs pris et des paniers marqués par le Thunder mercredi face à Utah.

«Ce soir, on a eu la preuve qu'une avance de 25 points ne signifiait rien en NBA, surtout face à deux gars comme Russell et Paul, capables de faire ce qu'ils ont fait», a noté Quin Snyder, le coach du Jazz, qui aura l'occasion de conclure cette folle série vendredi, devant son public, le plus frénétique de ces play-offs.

Retour à l'accueil