NBA Playoffs, game 4 : les Sixers sont à une victoire du dernier carré de Conférence Est

Vainqueurs pour la deuxième fois de suite à Miami (106-102), les Philadephie Sixers n'ont plus besoin que d'une victoire pour passer le premier tour. Ils joueront le prochain match à domicile.

Pour gagner un match (106-102) en perdant 26 ballons, il faut s'appeler les Philadelphie Sixers. Ils en ont l'habitude, c'est déjà eux qui en égaraient le plus en saison régulière, plus que toutes les équipes éliminées dont certaines étaient de vrais cancres du jeu. Ce qui ne les a pas empêchés de finir troisièmes à l'Est. Mais quand même, ça complique la tâche, surtout quand votre adresse à trois points a oublié de se rendre en Floride (7/31, 23%). C'est pour cela que le Heat, sans être flamboyant, loin de là, a mené de la 17e à la 38e minute avec une avance à deux chiffres assez tard dans le troisième quart-temps (83-73, 37e).

52
52%, cela pourrait être une bonne adresse aux tirs. Le problème, c'est que c'était le pourcentage du Heat... aux lancers-francs ce samedi (13/25). 12 lancers ratés pour un écart final de 4 points, voilà qui fait mal.

Pour résumer l'affaire en une douzaine de mots, il y a plus de talent aux Sixers qu'au Heat cette saison. Ce qu'illustre le fait que sept joueur de «Philly» ont marqué au moins 10 points samedi, avec un triple double pour l'incontournable Ben Simmons (17 points, 13 rebonds, 10 passes). Parmi eux, Joel Embiid (14 points, 12 rebonds, 5 contres mais 2/11 aux tirs et 8 balles perdues) a bien plus souffert que la fois précédente face à Hassan Whiteside mais son énergie et son envie - au point d'en balancer son masque de protection - ont grandement contribué à retourner la dynamique du match à la fin du troisième quart-temps. Pour le Heat, la faire basculer de nouveau ne sera pas une partie de plaisir.

Retour à l'accueil