NBA Playoffs, game 2 : le Jazz arrache l'avantage du terrain à Oklahoma City

En éteignant Oklahoma City dans le dernier quart-temps, le Jazz de Donovan Mitchell (28 points) s'est offert un précieux succès à l'extérieur (102-95). La série est relancée (1-1).

Donovan Mitchell jouait le deuxième match de sa carrière en play-offs, traînait une blessure au pied gauche, et n'a pas réussi le moindre tir longue distance (0/7), mercredi face au Thunder. Mais tout cela n'a pas empêché l'épatant rookie de Salt Lake City d'être le meilleur élément de son équipe lors du match 2, et sa performance, impressionnante de culot et de maturité, a permis au Jazz d'égaliser à une victoire partout sur le parquet du Thunder, et donc de prendre l'avantage du terrain à son adversaire.

«A un moment, j'ai cessé d'être agressif, a reconnu Mitchell, faisant référence au run réussi par le Thunder (19-0!) pour prendre les commandes du duel dans le 3e quart-temps (77-67). Rudy Gobert m'a alors fait savoir que je ne mettais rien à trois points, qu'il fallait que j'attaque le panier. Parce que même si je ratais ces tirs-là, mes intérieurs (Gobert, 13 points et 15 rebonds, et Favors, 20 points et 16 rebonds) seraient présents.» Mais l'arrière n'a rien raté. Défendu tantôt par Paul George, tantôt par Russell Westbrook, il a enchaîné les dunks, les floaters et les finitions accrobatiques pour ramener le Jazz. 

Mitchell efface un record de Jordan
Avec 55 points sur ses deux premiers matches de play-offs en carrière, Mitchell efface un record jusqu'alors détenu, chez les arrières, par Michael Jordan (53). «Son agressivité a été déterminante, l'a félicité son coach Quin Snyder. Et s'il avait mal (au pied), il ne l'a jamais montré.» Dans son sillage, Utah a passé un 28-16 au Thunder dans le dernier quart-temps, un succès confirmé par Gobert, sur la ligne des lancers-francs, à 20'' du buzzer. Carmelo Anthony (17 points) a manqué deux tirs à trois points dans la dernière minute, et Paul George, éblouissant au match 1, a cette fois-ci été moins en vue (18 points à 6/21). 

0/14
Paul George (0/6), Carmelo Anthony (0/4) et Russell Westbrook (0/4) cumulent un terrible 0/14 aux tirs dans le dernier quart-temps.

«On a raté nos tirs. On a tous raté nos tirs, regrettait Melo. Je n'ai pas vraiment de réponse ou d'explication à cela. On a juste raté tous nos tirs dans le quatrième quart-temps. Ils se sont bien ajustés par rapport au match 1 : à notre tour de nous adapter, notamment en défense, et pas seulement avec Donovan.» La mission s'annonce accrobatique dans la fournaise de la Vivint Smart Home Arena, samedi pour le match 3 d'une série toujours aussi indécise. 

Retour à l'accueil