Les Spurs font un grand pas vers les Playoffs

Tombeurs des Portland Trail Blazers (116-105), les San Antonio Spurs ont fait un grand pas vers la qualification en play-offs. Une victoire face à Sacramento lundi suffira. L'Oklahoma City Thunder, surprenant vainqueur à Houston (108-102), pourra égaler se qualifier en cas de victoire à Miami.
 

Réveil à point nommé pour les Spurs
Se sachant à la portée des Denver Nuggets, neuvièmes de la Conférence Ouest et très sérieuse menace pour toutes les équipes qui ne sont pas encore qualifiées pour les play-offs, les San Antonio Spurs ont sorti le match qu'il fallait samedi soir, à domicile, face aux Portland Trail Blazers (116-105). Portés par LaMarcus Aldridge (28 pts, 8 rbds, 4 int), dans une forme éblouissante sur cette fin de saison, les Texans ont pu compter sur les apports providentiels de Rudy Gay (16 pts) et Manu Ginobili (17 pts à 7/7) en sortie de banc.

La prestation de l'Argentin a été particulièrement appréciée et le principal intéressé a confirmé avoir vécu une soirée palpitante : «J'avais une sensation de rush et une certaine excitation.» C.J. McCollum, tenu à 17 points (7/19 au tir), s'est montré admiratif : «C'est pour ça qu'il est Hall of Famer, il n'a rien perdu de son jeu. Il shoote toujours aussi bien, il est capable de s'appuyer sur sa main gauche, et même contre nous il a inscrit deux tirs main droite d'une grande difficulté.» Après deux premiers quarts équilibrés (56-54 pour Portland à la pause), San Antonio a définitivement pris les commandes du match en milieu de dernière période. Le prochain objectif des Spurs est on ne peut plus simple : une victoire à domicile contre Sacramento lundi validera leur qualification pour les play-offs. Ce qui serait un réel soulagement pour une équipe qui a un temps cru passer à la trappe sur la fin de saison.

Un Thunder enfin triple-menace
En déplacement sur le parquet du leader de la Conférence Ouest, Houston, l'Oklahoma City Thunder n'avait pas l'assurance d'aller chercher une 46e victoire cette saison, ce qui aurait alors mis la franchise en grand danger et sous la menace directe de Denver avec notamment un match compliqué à jouer à Miami lundi. Le déplacement en Floride pourrait finalement permettre à OKC de se qualifier pour les play-offs puisque le Thunder a réussi à s'imposer chez les Rockets (108-102) avec - une fois n'est pas coutume - ses trois starts à plus de 20 points sur la rencontre.

Russell Westbrook (24 pts à 10/28, 7 rbds, 10 pds), Paul George (24 pts à 6/17, 6 rbds) et Carmelo Anthony (22 pts à 7/14) ont réussi à unir leur force, sans forcément trouver une grande adresse (39,6% pour le Thunder), pour s'en sortir face à un adversaire moins inspiré qu'à son habitude. «Ce match était important mais celui de lundi l'est tout autant car si on ne gagne pas alors cette victoire aura été vaine», a souligné Anthony après la rencontre. Menés d'un point à 7 minutes du terme, les visiteurs ont réussi à s'appuyer sur un 11-0 pour prendre le large et filer vers la victoire. Houston ne s'est pas formalisé de cette défaite, bien qu'elle ait eu «le goût des play-offs» selon son entraîneur Mike D'Antoni. «Il nous reste deux matches pour finir la saison et être prêts pour les play-offs», a conclu James Harden.

Retour à l'accueil