Le Mali vise une place au second tour des Éliminatoires de la Coupe du Monde 2019

MARSEILLE (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) – Le coach du Mali Rémi Giuitta a révélé qu'il allait bientôt surmonter tous les défis qui se dressent devant lui.

Le technicien de 41 ans admet que le fait d'avoir repris les commandes de la sélection masculine du Mali au moment même où plusieurs joueurs expérimentés ont pris leur retraite internationale - à l'issue du FIBA AfroBasket 2017 - l'a d'entrée exposé à pas mal d'incertitudes.

Pas sûr de ses attentes vis-à-vis du nouveau groupe de joueurs, le coach né en France avait pourtant rêvé d'un départ idéal à Bamako, dans le Groupe B des Éliminatoires Zone Afrique pour la Coupe du Monde FIBA 2019, en s'appuyant sur le soutien des fans locaux et le talent des joueurs sélectionnés.

“LA FENÊTRE DE JUIN-JUILLET EST UNE AUTRE OPPORTUNITE POUR AMÉLIORER CE QUE NOUS AVONS FAIT A BAMAKO. LA PRESSION NE SERAIT PAS SUR NOUS COMME SI NOUS JOUIONS A DOMICILE ET J’ESPÈRE AVOIR PLUS DE TEMPS POUR TRAVAILLER AVEC LES JOUEURS AFIN DE RENFORCER LEUR CONFIANCE.’’- Giuitta

Les fans ont été à la hauteur des attentes, venant chaque jour en masse encourager leur équipe favorite. Chacun des matches du Mali a donné droit à un véritable spectacle dans les tribunes.

"Les fans ont continué à nous soutenir malgré notre défaite initiale contre le Rwanda. Ils ne nous ont pas laissé tomber, ils ont maintenu leur foi en nous, persuadés que nous allions nous imposer dans le second match contre l'Ouganda. Les fans étaient tellement excités après le match qu'ils sont descendus sur le terrain pour interagir avec les joueurs. C'était une expérience géniale à vivre," dit-il.

Le Mali vise une place au second tour des Éliminatoires de la Coupe du Monde 2019

De leur côté, les joueurs n'ont pas été complètement à la hauteur des attentes. En février, les protégés de Giuitta n'ont pas fait mieux que 1-2, pointant ainsi actuellement au troisième rang du Groupe B, derrière le Nigeria et l'Ouganda.

Mais il dit avoir accepté ce défi et vouloir tout faire pour donner raison à ceux qui ont choisi - en janvier - de lui faire confiance pour accomplir cette mission.

"Je savais que ça allait être difficile, surtout que je n'ai pas eu beaucoup de temps à disposition pour mettre sur pied cette équipe en vue des Éliminatoires pour la Coupe du Monde FIBA," avoue-t-il à FIBA.basketball.

Giuitta souligne que 80% des joueurs présents ont fait à cette occasion leurs débuts internationaux avec le Mali.

"Ce n'était pas facile de trouver immédiatement un bon équilibre dans l'équipe, puisque c'était pour la plupart leur première fois en sélection du Mali senior. Les joueurs sont venus prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes, mais notre revers initial contre le Rwanda a ébranlé notre confiance. Comme nous n'avons pas su imposer notre rythme, notre défense a souffert," analyse-t-il.

Grâce au redoublement de leurs efforts dans le second match contre l'Ouganda, ses protégés ont pu aller chercher un précieux succès.

"Si nous voulions rester en course pour une qualification pour le second tour, nous n'avions pas d'autre choix que de gagner contre l'Ouganda, ce d'autant que nous savions que le Nigeria serait un adversaire redoutable après."

"Pour la première manche, je tiens à dire que mes joueurs ont fait de leur mieux, mais la fenêtre de juin-juillet est une autre opportunité pour améliorer ce que nous avons fait à Bamako. La pression ne serait pas sur nous comme si nous jouions à domicile et j'espère avoir plus de temps pour travailler avec les joueurs afin de renforcer leur confiance.

Giuitta est conscient que son équipe doit être plus compétitive si elle entend obtenir une des cinq places dévolues au continent africain à la Coupe du Monde FIBA qui aura lieu du 31 août au 15 septembre 2019 en Chine.

"Nous devrons être très performants lors de la prochaine fenêtre qualificative et aborder tous les matches avec sérieux. Chaque rencontre sera importante dans l'optique d'accomplir notre mission, qui consiste à nous qualifier pour le second tour des Éliminatoires Zone Afrique," insiste-t-il.

FIBA

Retour à l'accueil