L'Indonésie va naturaliser trois jeunes basketteurs africains en vue de la Coupe du Monde 2023

JAKARTA, 11 avril (XINHUA) - L'Indonésie accordera la citoyenneté à trois jeunes basketteurs africains pour renforcer l'équipe nationale avant la Coupe du monde de basketball de la FIBA ​​en 2023.

Le président de l'Association indonésienne de basketball, Danny Kosasih, a déclaré que l'équipe nationale masculine de basketball joue contre des adversaires d'autres pays où la plupart de ses joueurs sont plus grands que les Indonésiens.

Kosasih a déclaré que l'équipe nationale de basket-ball exige des joueurs avec une hauteur minimale de 2,1 mètres pour remplir la position centrale.

Il a admis qu'il est difficile de trouver des joueurs de basketball de plus de 2 mètres. L'Association a donc décidé de naturaliser trois basketteurs africains de plus de 16 ans.

"Il est rare que nos joueurs soient grands, je les ai recherchés, mais je n'ai trouvé que deux joueurs", a déclaré Kosasih.

Selon les règles de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), l'instance dirigeante du basketball, la naturalisation est autorisée pour les athlètes de moins de 16 ans.

Kosasih a indiqué qu'un total de 10 jeunes joueurs de basket africains seront sélectionnés et que les trois joueurs sélectionnés seront naturalisés en tant que citoyens indonésiens.

L'inclusion des joueurs de l'Afrique est en partie due au coût réalisable comparé aux joueurs des Etats-Unis, a ajouté Kosasih.

Au total, 32 équipes devraient être présentes à la Coupe du monde de basketball de la FIBA ​​en 2023.

L'Indonésie, les Philippines et le Japon accueilleront le tournoi.

Retour à l'accueil