James Harden et Houston trop forts pour le Jazz dans le Game 1 du second tour des Playoffs

Le match 1 des demi-finales de la Conférence Ouest a tourné à la démonstration pour les Houston Rockets, larges vainqueurs d'Utah (110-96). James Harden a marqué 41 points et parfaitement lancé la série pour les Texans.

Pensez bien à vous mouiller la nuque avant de passer d’un match de la Conférence Est à une opposition de la Conférence Ouest. Ceux qui ont enchaîné le Rockets-Jazz juste après avoir suivi le Cavaliers-Pacers comprendront. Les contextes n’étaient pas les mêmes (un match 7 couperet du premier tour et le lancement d’une série du second) mais le jeu est beaucoup plus rythmé sur la côte Ouest. Et à ce petit jeu, les Texans sont les meilleurs. Houston a donc dominé Utah assez nettement ce soir (110-96).

Pour le Jazz aussi, se mettre de l’eau sur le coup était nécessaire avant d’affronter la meilleure équipe de la saison régulière. Rien à avoir avec le Thunder, éliminé en six manches par les troupes de Quin Snyder au tour précédent. Ils ont été pris à la gorge d’entrée, pris de vitesse par la cadence infernale de James Harden et Chris Paul. Les Rockets étaient plus vifs en attaque et plus solide en défense dès le début de partie. D’où un premier écart creusé très rapidement (34-21 après un quart temps).

Gobert n'a pas eu son impact habituel

La franchise de Salt Lake City a eu du mal à mettre son jeu en place en l’absence de Ricky Rubio. Le meneur espagnol est blessé aux ischio-jambiers et il est carrément incertain pour la suite de la série. Sans lui, toute la pression de la création est retombée sur les épaules de Donovan Mitchell, déjà la première option offensive de son équipe. Le rookie a réussi l’exploit de sortir le MVP sortant Russell Westbrook au premier tour. Mais affronter Paul et Harden représente un défi encore plus grand. Les deux arrières All-Star ont dominé à tour de rôle en première période. Ils ont alterné paniers et passes décisives pour mettre leurs coéquipiers sur orbite. C’est notamment à coup de trois-points que les Rockets ont alourdi la note pour le Jazz dans les trois dernières minutes du deuxième quart. +25 à la pause (64-39), le match semblait déjà plié.

Dépassé par le tempo, Rudy Gobert (11 pts, 9 rbds) n’a pas eu son impact habituel. Il a même été dominé par Clint Capela (16 pts, 12 rbds) par moment. Malgré ça, Utah a quand même passé un 9-0 pour réduire l’écart en fin de troisième quart. Mais Paul a répondu avec un trois-points pour briser l’élan adverse juste avant la sirène (86-68). L’écart est même une nouvelle fois revenu autour des dix points avant que James Harden plante un énième tir primé après un pas à reculons. Sa spécialité. Le barbu donnait quinze points d’avance à son équipe à sept minutes de la fin (94-79). Le probable MVP a livré un récital pour ce lancement du second tour des playoffs. 41 points et 7 passes. CP3 en a ajouté 17. C’était trop pour le Jazz, plusieurs notes en dessous de son adversaire ce soir.

Retour à l'accueil