Greg Monroe (triple-double) et Jaylen Brown (32 points) portent les Celtics

Six des dix rencontres disputées dans la nuit de vendredi à samedi en NBA n'avaient pas d'enjeu particulier puisqu'elles concernaient pour la plupart des équipes hors-course pour les play-offs. Charlotte en a profité pour cartonner à Orlando. Greg Monroe s'est illustré pour les Boston Celtics contre Chicago.

Le carton : Charlotte se relève avec la manière
La fin de saison sans enjeu des Charlotte Hornets a récemment eu un impact très négatif sur les résultats de la franchise, défaite lors de ses quatre matches précédant le déplacement à Orlando. Le voyage en Floride a permis à Nicolas Batum (9 pts, 6 rdbs, 6 pds) de se refaire une santé en remportant un très large succès (137-100). Bien lancés par un premier quart à sens unique (43-25), les hommes de Steve Clifford ont maîtrisé la suite de la rencontre et l'entraîneur a ainsi pu faire tourner. Dwight Howard en a tout de même profité pour claquer un nouveau double-double (16 pts, 17 rbds) tandis que les remplaçants ont marqué plus que les titulaires (76 pts contre 61). Malik Monk (26 pts à 8/14, 8 pds) s'est particulièrement mis en évidence.

Le joueur : Greg Monroe en mode triple-double
Les Boston Celtics n'ont rien à craindre sur la fin de saison régulière mais devraient profiter de leurs derniers matches pour trouver un moyen de s'en sortir en play-offs sans Kyrie Irving, absent plusieurs mois. Brad Stevens n'a pu que se réjouir de voir Greg Monroe sortie un très gros match face aux Chicago Bulls, au point de valider le deuxième triple-double de sa carrière (19 pts, 11 rbds, 10 pds). Dans le même temps, Jaylen Brown a battu son record personnel avec 32 points et les Celtics se sont imposés devant leur public (111-104). «Certains gars se reposaient (Al Horford et Jayson Tatum, ndlr), d'autres sont blessés, a rappelé Monroe à l'issue de la rencontre. J'imagine que l'attaque passait par moi par défaut. Mais ce n'était qu'une question de circulation de balle.»

Les New York Knicks ont inscrit 18 paniers à trois points sur leur parquet, face aux Miami Heat. De quoi remporter un premier - franc - succès en cinq matches (122-98). Tim Hardaway Jr., Luke Kornet et Damyean Dotson ont chacun inscrit 4 tirs primés. Doston a de surcroît terminé meilleur marqueur du match avec 30 points, devenant le premier rookie de l'histoire des Knicks à compiler 30 points et 10 rebonds depuis Patrick Ewing en 1985-1986.

La mauvaise passe : Washington s'enfonce
C'est à se demander si les Washington Wizards ne sont pas déjà en train de calculer afin «d'assurer» la huitième place de la Conférence Est, ce qui leur promettrait une opposition face aux Toronto Raptors en play-offs. La franchise de la capitale a perdu un quatrième match consécutif, sur son parquet de surcroît, face aux habituels inoffensifs Atlanta Hawks (97-103). À l'exception de Bradley Beal (32 pts), aucun autre joueur des Wizards n'a donné satisfaction. «Personne ne voulait donner le ballon ce soir, a pesté l'entraîneur Scott Brooks. C'est aussi simple que ça. Quand vous prenez de mauvais tirs vous finissez par les rater.»

Huitième à l'Est (42v-38d), Washington n'a plus que deux matches à jouer et une défaite de plus que Milwaukee (42v-37d), qui se déplace chez les Knicks samedi soir.

Et aussi...
Les Detroit Pistons de Reggie Jackson (24 pts, 7 pds) et Andre Drummond (19 pts, 16 rbds, 5 pds) se sont imposés à domicile face aux Dallas Mavericks (113-106). L'intérieur des Mavs Johnathan Motley a terminé meilleur marqueur du match... Les Sacramento Kings se sont imposés sur le fil, grâce à un tir décisif de Bogdan Bogdanovic, sur le parquet des Memphis Grizzlies (93-94). L'arrière a fini la rencontre avec seulement 8 points au compteur.

Retour à l'accueil