Gégé Kizubanata annonce sa retraite pour la fin de la saison

Le pivot international congolais du BC Mazembe Gégé Kizubunata vient d'annoncer la fin de sa carrière à 36 ans, à travers un message émouvant publié sur son compte Facebook. Avant de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison, Kizubanata compte se battre jusqu'au bout pour le titre avec le CAB.

Membre de l'équipe nationale de la République Démocratique du Congo (RDC), Kizubanata a participé à l'Afrobasket 2007 avec les Léopards, où il a marqué 24 points et a empoché 18 rebonds en 79 minutes sur 4 matchs. 

Récemment en mars 2017, il a été l'un des acteurs du grand retour de la RDC sur les devants de la scène continentale. Les Léopards avaient décroché leur ticket pour l'Afrobasket masculin 2017 à Bangui, en République Centrafricaine, grâce à un match aller du tournoi de la zone 4 parfaitement maîtrisé face aux Fauves.

Au cours sa longue carrière, il a évolué également dans les plus grands championnats nationaux africains. Il a joué respectivement avec Atlético Sport Aviação (Angola) et le Stade Nabeulien ( Tunisie ). 

L’homme qui a tout bravé afin de faire du Basketball un outil de cohésion sociale et de force humanitaire au service de son prochain, dispute sa onzième saison professionnelle avec le Club sportif des Cheminots.

Gégé Kizubanata annonce sa retraite pour la fin de la saison

Une carrière prolifique en clubs

Il est surtout médaillé de bronze de la Coupe d'Angola, Vainqueur de la coupe de la police et qui a aussi obtenu la troisième place du championnat Angolais. Puis appelé en Tunisie, il s’y est vite attelé de décrocher la médaille d'argent de la coupe nationale… Il a été deux fois champion de la coupe de la ligue, deux fois champion de la Tunisie, une fois vainqueur de la coupe de Tunisie et aussi médaillé de bronze du championnat national, sans oublier qu’il a été sacré en Lybie en décrochant la Super Coupe.

Mais le Basket ne lui suffit pas. Il pense que les africains peuvent mieux faire pour grandir le continent noir en se donnant la main, et ce, dans tous les domaines. Aujourd’hui, à la tête de la Fondation qui porte son nom, Kizubanata parcours tout le continent Africain pour s'investir dans la vie des différentes communautés. 

"Les amis, la famille, les amoureux de Basket-ball ...comme vous le savez,
Je mettrai un terme à ma carrière professionnelle à la fin de la saison.
Il sera temps pour moi de faire le bilan de ces dernières années et tourner la page de cette longue histoire. Ce sport m’a tant donné que je ne le remercierai jamais assez... des belles victoires, des échecs, de redoutables adversaires, de la tristesse, des joies, des amis, une famille, des rencontres et bien d’autres choses...
L’aventure n’est pas encore terminée, je serai encore avec vous autour du panier mais avec d'autres responsabilités ,avec CAB, nous avons encore une grande bataille pour le titre. Je ferai preuve de détermination et de solidarité dans cette dernière ligne droite.
Ces victoires sont surtout les vôtres car la force de votre soutien n’a jamais cessé de me pousser et les mots ne suffiront pas à exprimer ma reconnaissance.
Merci 🙏".
Gégé Kizubanata 

Gégé Kizubanata annonce sa retraite pour la fin de la saison

Nous vous proposons de lire ou relire l'entretien de Gege Kizubanata accordé en novembre 2017 à nos confrères du site Africabasket

Africabasket : Le Basketball et toi c’est un hasard ou pas ?

Gégé Kizubanata : J’ai connu le Basket au travers d’amis…j’ai fait des études en Belgique, j’y jouais au football. A mon retour à Kinshasa, dans le quartier où je vivais les infrastructures sur le plan footballistique ne m’arrangeaient pas, ça ne me disait rien, donc après je me suis décidé à arrêter le foot… Et de là où j’habitais, j’avais des potes qui avait formé une équipe de Basketball dans le quartier, ils m’ont demandé d’y faire un tour, j’y suis allé et j’ai kiffé ! Voila !

Africabasket : L’aventure aurait pu s’arrêter là… Comment as-tu intégré une équipe professionnelle ?

Gégé Kizubanata : En 2002, il y avait la première édition d’ « Africa 100 Camp », le camp organisé par la NBA (le camp s’appelle maintenant Africa Without Borders) qui se passait en Afrique du Sud. J’y ai participé puis je suis retourné à Kinshasa… C’est de là que l’aventure a commencé, pour la saison 2002 – 2003, une équipe Angolaise m’a contacté (l’Atletico Sport Aviacao) pour que je joue chez eux comme ailier fort - pivot, je suis donc devenu joueur pro cette année-là pour ce club en Angola.

Africabasket : On entend dire que vous avez arrêté le Basketball, est-ce vrai ?

Gégé Kizubanata : (Surpris) Non… je n’ai pas arrêté du tout… je suis encore en activité. J’ai pris de l’âge et je pense et je prépare ma retraite, donc ça veut dire qu’il me reste plus ou moins deux ans pour que je puisse arrêter le Basketball. J’ai donc cette saison et la saison prochaine et je raccrocherai peut être… parce que je veux m’occuper de la jeunesse et encadrer les jeunes dans le continent !

Africabasket : Encadrer les jeunes est quelque chose de grandiose, mais il ne manque rien au super héros ? Où est votre cap ? 

Gégé Kizubanata : Cette ambition est ancrée dans les actions que je fais déjà avec ma fondation, je me suis dit que je donne ma contribution à mon domaine, ce qui a permis que je vous connaisse tous, ça va de soi. Ce sport m’a donné alors moi aussi je transmets aux autres ! Je me suis moi-même donné l’élan, par rapport à mes convictions, et avec en tête l’idée qu’avec un rien, on peut créer un monde… Donc je me suis basé sur mes activités avec presque rien, on a pu soulager quelques enfants un peu partout en Afrique, donc je me suis dit que si je devais le faire par rapport à mon domaine, ce serait entreprendre les choses de la même manière… Et c’est comme ça que sans cap, j’arrive humblement à faire bouger les choses…

Africabasket : Mais la Fondation est née dans quelles circonstances ?

Gégé Kizubanata annonce sa retraite pour la fin de la saison

Gégé Kizubanata : La création de la Fondation n’est pas venue de moi-même, c’est plutôt toutes les personnes autour de moi, qui voyant les actions que je menais, qui ont eu, autour de ma personne, cette initiative la de créer une fondation en mon nom et de me la donner comme héritage. Ca fait maintenant six ans que j’entretiens cette héritage reçu des amis et proches… Pour moi c’est surtout un message véritable de solidarité qui s’est créé autour de la Fondation et qui est en train de donner des petits fruits. Si toutes les autres personnes qui m’accompagnent souvent s’y mettaient aussi, cette solidarité nous permettrait de faire de grandes choses…

Africabasket : Quel est les leitmotive de la Fondation qui porte votre nom et son actualité ?

Gégé Kizubanata : Venir en aide et prêter main forte aux démunis, car nous sommes dans l’humanitaire. En ce qui concerne les activités nous revenons d’une caravane dénommée « Corridor de l’Espoir », le pont de l’espoir, qui a duré près d’un mois et demi (depuis l’année dernière) : on a fait 12 jours au Niger, 20 jours au Burkina Faso et on a fini en Côte d’Ivoire durant 16 jours. Donc on a fait plusieurs travaux avec les enfants dans l’humanitaire, j’invite vos lecteurs à nous suivre sur la page Facebook de la Fondation (Fondation Gege Kizubanata). 

Africabasket : Que doivent retenir les jeunes africains de l’œuvre de la Fondation ?

Gégé Kizubanata : Etant Africain, je ne me dis pas que les actions de la Fondations sont faites pour retenir quelque chose, mais plutôt que nous sommes tous africain et que tous ensemble on peut aider le continent à avancer et à aller de l’avant. Dons le souhait le plus ardent que j’ai est d’édifier mes frères à se tenir tous ensemble comme un seul homme, et comme le dit le slogan de la Fondation : « Main dans la main pour une Afrique meilleure », que tous ensemble nous puissions faire émerger notre continent dans tous les domaines.

Africabasket : Quel est votre message à la jeune Basketteuse d’Afrique ?

Gégé Kizubanata : Pouvoir être assidus, et de savoir que cette famille que donne le Basketball une famille d’hommes intègres, il faut donc honorer ce sport sur le terrain comme à l’extérieur. Beaucoup de travail et surtout beaucoup de faire Play !

Gégé Kizubanata annonce sa retraite pour la fin de la saison
Retour à l'accueil