Detroit refuse d'abdiquer

La course à la qualification pour les play-offs du côté de la Conférence Est est toujours d'actualité pour Detroit, vainqueur à New York (115-109) tandis que Miami s'est incliné contre Brooklyn (109-110, a.p.).

Les Detroit Pistons se savent au bord de l'élimination de la course aux play-offs, mais ne lâcheront rien jusqu'au bout. Tombeurs des New York Knicks samedi soir, Andre Drummond (22 pts, 17 rbds) ont eu du mal à se défaire d'un adversaire accrocheur mais finalement moins adroits (47,3%, 14 balles perdues). Les Pistons, qui se sont reposés sur un bon Reggie Jackson (17 pts, 5 pds), évoluaient sans Blake Griffin.

S'ils ne sont pas encore officiellement éliminés, les Pistons le doivent en partie à la surprenante défaite de Miami, à domicile, face aux Brooklyn Nets (109-110). Les Floridiens avaient pourtant l'occasion, en cas de victoire, d'assurer leur qualification pour les phases finales. Menés par Goran Dragic (18 pts à 7/17, 8 rbds), les hommes d'Erick Spoelstra ont gâché une avance de 16 points obtenue en début de premier quart (32-16) et ont fini par craquer au cours de la prolongation. En face, Rondae Hollis-Jefferson (20 pts, 14 rbds) et le remplaçant Caris LeVert (19 pts, 12 rbds, 8 pds) se sont régalé.

Ce mauvais résultat n'est que partie remise pour Miami, qui devrait renouer avec la victoire dès mardi et la réception d'Atlanta, dernier de la Conférence Est.

Whiteside en colère
Le pivot de Miami, Hassan Whiteside, avait clairement une dent contre son staff à l'issue de la rencontre. Limité à 20 minutes de jeu, il a qualifié cette décision d'utilisation réduite de «merdique». Whiteside a terminé le match avec 14 points pour 6 rebonds.

Retour à l'accueil