Cleveland assure l'essentiel face aux Mavericks

Opposés à des adversaires a priori peu menaçants, les Cleveland Cavaliers et les Golden State Warriors ont chacun remporté une victoire logique. Elle a été plus difficile à se dessiner pour LeBron James et les siens face à Dallas (98-87) que pour le champion en titre contre Phoenix (117-107).
 

Même maladroit, LeBron James est précieux
Au cours d'une saison où il a tiré à près de 55% de réussite, les trous d'air ont été très rares pour LeBron James. Celui - tout relatif - vécu face aux Dallas Mavericks dimanche soir (16 pts à 5/16) n'a pas empêché son équipe de remporter une troisième victoire consécutive, le neuvième en onze matches (98-87). Malmenés en début de match (18-25, 12e), les Cavs ont réussi à reprendre le dessus sur un adversaire limité offensivement : seuls Harrison Barnes (30 pts) et Dennis Smith Jr. ont dépassé la barre des 10 points inscrits tandis que les Mavs ont achevé la partie avec un petit 40% d'adresse.

Alors qu'il comptait encore moins de dix points marqués en début quatrième quart, James a sonné la révolte pour les siens avec deux tirs primés qui ont fait partie d'un 15-2 fatal aux visiteurs. Surtout, «LBJ» a su compenser son manque de réussite au tir par une plus grosse présence dans les autres domaines, validant par la même occasion un 17e triple-double cette saison (13 rbds, 12 rbds), le 72e de sa carrière. Kevin Love (13 pts, 13 rbds), Jordan Clarkson (16 pts) et J.R. Smith (15 pts) ont sur l'épauler pour oublier cette maladresse inhabituelle.

«J'ai manqué quatre, cinq, peut-être six pénétrations, ce dont je n'ai pas l'habitude, a indiqué James. Mais pour moi ne pas être en réussite au tir ne m'empêchera pas d'avoir un impact sur le jeu. Si je suis maladroit, il faut que je m'assure de trouver mes partenaires au bon moment, au bon endroit avec mes passes et je dois prendre des rebonds et également faire toutes les autres choses qui nous aideront à gagner et c'est ce que j'ai réussi à faire.» Ce succès permet à Cleveland de conserver une victoire d'avance sur Philadelphie (47v-30d contre 46v-30d), qui compte un match en moins. Les deux équipes pourraient se départager dans quatre jours, sur le parquet des Sixers.

Retour à l'accueil