Andre Ingram brille pour son premier match avec les Lakers

Si les Houston Rockets ont eu du mal à s'imposer chez les Los Angeles Lakers (105-99), ils le doivent en partie à Andre Ingram (19 pts), 32 ans, recruté par les Los Angeles Lakers afin de finir la saison régulière après avoir passé 10 années en G-League.

Andre Ingram gardera forcément un superbe souvenir de ses premiers pas en NBA. L'arrière, qui a attendu 10 ans en G-League avant de disputer son premier match dans la ligue reine, s'est révélé être la sensation du match disputé entre les Los Angeles Lakers et les Houston Rockets au Staples Center. Les Texans se sont pourtant imposés (105-99) mais la prestation d'Ingram (19 pts à 6/8, 4/5 à trois points) avait une saveur toute particulière.

Portés par Chris Paul (22 pts, 6 pds) et James Harden (21 pts, 10 pds), les Rockets pas réussi à s'envoler dans le match, malgré le petit écart créé en fin de premier quart (23-16). Les Lakers sont plusieurs fois revenus dans le sillage des visiteurs. Pourtant menés de 16 points à 7 minutes du terme (96-80), les hommes de Luke Walton ont alors peu à peu réduit l'écart, jusqu'à revenir à une possession sur un tir à trois points...d'Andre Ingram. La belle histoire s'est tout de même achevée par une défaite pour le «vieux» rookie, qui aura tout de même l'occasion de charmer le Staples Center une dernière fois : mercredi soir, la saison des Lakers s'achève face aux Clippers.

Walton : «Ça peut inspirer n'importe qui»
Au sortir de la défaite de son équipe, Luke Walton n'a pas manqué de noter que la prestation d'Andre Ingram a tout de la belle histoire et qu'elle pourrait servir de référence dans le futur : «De le voir se battre à ce point pour quelque chose devrait inspirer (mes) joueurs... Ça peut inspirer n'importe qui.» Le coach a offert le ballon du match à son joueur dans le vestiaires, qui a chaleureusement félicité la star de la nuit.

Retour à l'accueil