Très diminués, les Celtics marquent les esprits en s'imposant à Portland

Au cours d'une soirée de vendredi riche de dix matches en NBA, Boston, privé de Kyrie Irving, Jaylen Brown, Marcus Smart et de Daniel Theis, a frappé les esprits en s'imposant à Portland (105-100).

Bien sûr, les Blazers restaient sur une défaite chez eux. Mais c'était face à Houston, le leader de la NBA. En s'imposant à son tour à Portland (105-100), Boston a obtenu une victoire de prestige face au troisième de la conférence Ouest, qui a mené durant l'essentiel du match (77-67 après trois quarts-temps) avant d'être retourné dans la dernière période. En l'absence de Kyrie Irving, qui va se faire opérer, et Jaylen Brown, qui devrait rejouer dimanche à Sacramento, la solution est venue de Marcus Morris (30 points dont 5/6 à 3 points).

Ce succès ne change cependant rien à la situation des C's, deuxièmes à l'Est loin derrière le leader Toronto, qui a été malmené par Brooklyn avant de s'en sortir (116-112) avec un très bon Kyle Lowry (25 points, 12 passes, 10 rebonds), et loin devant le troisième, Cleveland, facile à la Q contre Phoenix (120-95), qui n'existe définitivement pas sans Devin Booker. LeBron James a cumulé 27 points et 9 passes décisives... sans jouer dans le dernier quart-temps.

Toujours parmi les équipes de play-offs à l'Est, Indiana (5e) a repoussé les Los Angeles Clippers à domicile (109-104) grâce à un dernier effort du Croate Bojan Bogdanovic (28 points) en fin de match ; Washington (6e) a fait une boulette à la maison en perdant contre Denver (108-100) ; Miami (7e) a perdu un match très serré à Oklahoma City (105-99) où Russell Westrbook est encore passé à deux doigts du triple double (29 points, 12 rebonds, 8 passes) ; enfin Milwaukee (8e) est allé gagner à Chicago (118-105) avec un banc hyper productif (70 points).

Retour à l'accueil