Touché au genou gauche, Stephen Curry est de retour à l'infirmerie

Alors qu'il effectuait son retour suite à une blessure à une cheville, Stephen Curry a quitté ses coéquipiers, touché au genou gauche, avant la fin du match remporté par ses Golden State Warriors contre Atlanta.

Le destin est bien cruel avec la santé des Golden State Warriors cette saison. Les champions en titre pensaient entrevoir le premier rayon de soleil avec le retour de Stephen Curry, absent lors des six derniers matches suite à une blessure à la cheville. Le meneur reprenait alors que Klay Thompson (pouce), Draymond Green (contusion au bassin) et Kevin Durant (côtes) sont toujours absents. Après un début de match poussif face aux Atlanta Hawks, tant pour le joueur que son équipe, les deux semblent avoir retrouvé leur rythme de croisière en route vers une victoire 104-96 des Warriors.
 
Mais tout s’est gâté à trois minutes de la fin de la troisième période, sur un ballon disputé dans les airs, Javale McGee a été déséquilibré, tombant sur la jambe gauche de Curry. Le double MVP de la ligue s’est tout de suite tenu le genou avant de tenter de se déplacer sur le court, un masque de souffrance sur le visage. Après quelques mètres, il a finalement pris la direction du banc pour s’asseoir quelques minutes, avant de prendre, peu après, le chemin du vestiaire. Non sans avoir dû s’arrêter juste à l’entrée du tunnel, visiblement victime d’une forte douleur.

Les Warriors ont annoncé eu après que leur joueur souffrait d’une blessure au niveau du ligament latéral interne, sans préciser la gravité qui sera déterminée samedi à l’occasion d’une IRM passée par le joueur. La durée de son absence sera également évaluée à ce moment-là. Curry avait subi une blessure similaire, mais au genou droit, lors des play-offs 2016. Il avait été absent deux semaines mais sans retrouver dans la durée son meilleur niveau, notamment en finale face à Cleveland.
 
Avant de sortir vendredi soir à l’Oracle Arena, Curry avait joué 25 minutes, accumulant 29 points (à 10 sur 18 au tir), 7 rebonds, 1 passe et 1 contre. Le tout après avoir débuté le match à 1 sur 6 au tir. Curry a déjà manqué 22 matches cette saison pour diverses raisons mais le plus souvent à cause de problème au niveau de ses chevilles. «Je pense que c’est de la malchance, voilà tout, a estimé l’entraîneur Steve Kerr. L’ambiance était forcément sombre dans le vestiaire. On pense à Steph mais il faut qu’on continue à avancer.»

Retour à l'accueil