Retour gagnant pour Markielle Fultz avec les Sixers

Larges vainqueurs de Denver lundi (123-104), les Philadelphia Sixers ont remporté une septième victoire consécutive en saison régulière. De quoi rester dans le sillage de Cleveland, troisième de la Conférence Est. Le n°1 de la dernière draft, Markelle Fultz, a fait son retour à la compétition.

Les Philadelphia Sixers ont mis le temps mais ils ont finalement réussi à dominer assez largement les Denver Nuggets, à domicile, lundi soir (123-104). Un large succès qui permet aux hommes de Brett Brown d'enchaîner une septième victoire - meilleure série en cours à l'Est - et d'ainsi rester au contact des Cleveland Cavaliers, troisièmes à l'Est (44v-29d contre 43v-30d). Ce succès permet également aux 76ers de conserver une très légère marge sur Indiana (43v-31d), qui espère profiter de la fin de saison pour chiper la troisième ou quatrième place, synonyme d'avantage du terrain au premier tour des play-offs.

Retour réussi pour un Fultz évasif
La rencontre a surtout été marquée par le retour à la compétition de Markelle Fultz, n°1 de la dernière draft, et tenu éloigné des parquets en raison d'une blessure à l'épaule. Ovationné par le public de Philadelphia, Fultz a mis un peu de temps avant de trouver un semblant de rythme. Il a finalement compilé 10 points (à 5/13 au tir), 4 rebonds et 8 passes décisives en 14 minutes. Une rentrée convaincante pour son premier match depuis le mois d'octobre. Le meneur s'est en revanche refusé à tout commentaire concernant son absence et sa blessure, entretenant le flou le plus total autour de son état de santé des derniers mois.

Accrocheurs et même dominateurs à la pause (59-51), les Nuggets se sont effondrés dans le troisième quart (34-15) et n'ont plus été revu ensuite. Une défaillance qui leur a coûté le match alors que la victoire aurait pu les relancer dans la course à la huitième place à l'Ouest. Will Barton (25 pts) et les siens comptent toujours deux victoires de retard sur les Minnesota Timberwolves. Pour les locaux, Joel Embiid (20 pts, 13 rbds) et Dario Saric (20 pts) ont été les plus prolifiques en attaque, bien aidés par J.J. Redick (19 pts). La différence de niveau entre les deux bancs a également été déterminantes (39 points contre 24 pour celui des visiteurs).

Retour à l'accueil