Marcus Morris et les Celtics font chuter OKC au terme d'un incroyable scénario

L'Oklahoma City Thunder a réussi à perdre à Boston (100-99) en ayant compté cinq points d'avance à vingt secondes de la fin. C'est la fin d'une série de six victoires. Les Celtics étaient pourtant privés de quatre joueurs importants dont trois titulaires : Kyrie Irving, Marcus Smart, Jaylen Brown et Daniel Theis pour ce choc.

Dans trois semaines, quand la saison régulière se terminera, si Oklahoma City rate la qualification ou une meilleure place au classement pour une victoire, les joueurs du Thunder pourront se souvenir de cette soirée du 20 mars à Boston. Dans un TD Garden où le public a terminé debout, Oklahoma City est parvenu à perdre (100-99) après avoir mené quasiment l’intégralité de la dernière période et avoir compté encore cinq points d’avance (99-94) avec vingt secondes à jouer.
 
Sur ces derniers instants, deux joueurs peuvent s’en vouloir particulièrement : Russell Westbrook et Carmelo Anthony. Le premier a raté un lancer-franc avec un peu moins de dix-sept secondes à jouer. Le second, plus grave, a raté les deux alors qu’il aurait pu plier le match avec un score de 99-97 à cet instant. Ces trois loupés ont permis à Marcus Morris d’être en position d’offrir la victoire aux Celtics. Sur le côté droit, Morris a d’abord feinté le tir pour obliger Paul George à s’envoler. Il a ensuite trouvé un espace entre Steven Adams et Corey Brewer pour tirer à trois points et redonner l’avantage (100-99) avec une seconde et deux dixièmes à jouer. Un timing trop serré pour Russell Westbrook dont le dernier tir, au buzzer, était bien trop court. «C’est sans doute le plus gros tir de toute ma carrière, a reconnu Morris. J’en avais déjà eu pour égaliser mais jamais des comme celui-là.»

Le résultat est d’autant plus rageant pour Oklahoma City que les Celtics sont toujours privés de Kyrie Irving (genou), Jaylen Brown (commotion), Marcus Smart (main), Daniel Theis (ménisque) sans oublier Gordon Hayward. Mais, outre la maîtrise en fin de partie, le Thunder a manqué d’adresse en général (9 sur 21 pour Westbrook, 5 sur 13 pour Anthony) et aux lancers-francs en particulier (19 sur 29 au total). Paul George a, par ailleurs, réalisé un inutile double-double (24 points, 13 rebonds).
 
Côté Boston, Morris s’était montré à son avantage bien avant son tir vainqueur avec 21 points au total (plus 4 rebonds). Le rookie Jayson Tatum a également répondu présent avec 23 points, 11 rebonds, 4 passes, 1 interception et 1 contre, sans oublier son intervention lors de l’action décisive (c’est lui qui a porté le ballon avant de servir Morris). Ce résultat ne change pas grand-chose pour Boston qui reste à bonne distance de Toronto (1er) et garde une marge aussi large sur Cleveland (3e). En revanche, Oklahoma City laisse de l’espoir à de nombreux poursuivants dans une course à la qualification échevelée dans la Conférence Ouest. 

Retour à l'accueil