LeBron James aurait son propre vote pour le titre de joueur par excellence

MIAMI – LeBron James a sa petite idée pour le titre de joueur par excellence cette saison : lui-même.

Nous approchons la fin d'une saison au cours de laquelle James Harden a été phénoménal pour Houston, qui possède la meilleure fiche de la NBA, le joueur par excellence en titre Russell Westbrook a été encore phénoménal pour Oklahoma City et le niveau de jeu d'Anthony Davis a atteint un autre niveau, surtout depuis la perte de DeMarcus Cousins.

« Je voterais pour moi, a mentionné James à l'Associated Press. Mes accomplissements, ma façon de faire, ce qui s'est passé avec notre équipe tout au long de l'année, les nombreux blessés, les nombreux changements. D'être capable d'empêcher l'équipe de sombrer, je voterais définitivement pour moi. »

Ses statistiques de cette saison avec les Cavaliers se comparent favorablement – ou excèdent – celles qu'il a compilées lors de la séquence de cinq saisons au cours desquelles il a mis la main sur le trophée à quatre reprises entre 2008-2009 et 2012-2013. Il affichait alors des moyennes de 27,8 points, 7,6 rebonds et 7,3 passes décisives avec un pourcentage de tirs réussi de 52 en 38 minutes par match.

Cette saison : 27,4 points, 9,1 passes décisives, 8,6 rebonds et 55% en 37,1 minutes.

« Il continue de prouver que tout le monde a tort et atteint sans cesse de nouveaux niveaux, a affirmé l'arrière du Heat Dwyane Wade, ami de longue date de James et ancien coéquipier à deux reprises. D'être capable de jouer à ce niveau avec autant de constance à sa 15e saison à l'âge de 33 ans, c'est aussi impressionnant que ce que quiconque a pu accomplir. »

Maintenir des moyennes d'au moins 27 points, neuf aides et huit rebonds est un fait d'armes très rare dans la NBA.

Oscar Robertson a maintenu des statistiques semblables lors de cinq saisons consécutives entre 1960-1961 et 1964-65 (il a remporté son seul titre de joueur par excellence en 1963-1964). Personne n'a pu atteindre ces standards avant l'an dernier alors que Harden et Westbrook y sont parvenus.

Robertson, Harden et Westbrook étaient tous dans la vingtaine au moment de réaliser l'exploit. James est en position d'y arriver à l'âge de 33 ans.

« À ce point-ci dans ma carrière, je tente juste de casser le moule, de changer les standards pour les joueurs à la 15e saison de leur carrière... Je tente d'accomplir des choses qui n'ont jamais été faites avant, a ajouté James. C'est fou parce que ce n'est pas quelque chose que je tente vraiment d'accomplir. Ça se fait naturellement. »

LeBron James aurait son propre vote pour le titre de joueur par excellence
Retour à l'accueil