Jeep Élite : Strasbourg s'en sort bien, Asvel surpris par Boulazac

Boulazac a créé la sensation à Villeurbanne (76-70 a.p.), tandis que la SIG a validé son succès contre Bourg-en-Bresse sur le fil (79-78), samedi.

La contre-perf' : Villeurbanne
Tony Parker, le président de l'Asvel, avait reconnu samedi dans L'Equipe être «un peu déçu» par le parcours de son équipe cette saison. Le résultat des Verts, battus par Boulazac (76-70) samedi, ne va pas rassurer le meneur des Spurs. Maladroits (37,3% d'adresse), les locaux ont arraché la prolongation grâce à Charles Kahudi, avant de déjouer complètement dans les dernières minutes où ils ont fini sur un 10-2 encaissé. Trenton Meacham (20 points, 5 passes) et la nouvelle recrue Shawn James (14 points, 9 rebonds) ont été décisifs.

L'autre contre-perf' : Limoges
Décidément, Limoges n'y arrive pas en 2018. Alors qu'il restait sur trois défaites de rang, le CSP est sorti de la longue coupure du Championnat en s'inclinant (66-81) samedi face à un mal-classé, Châlons-Reims (15e). Menés de bout en bout, les pensionnaires de Beaublanc n'ont pu compter que sur Kenny Hayes (27 points), dont les équipiers sont globalement tous passés au travers. Le CSP est encore dans le Top 8, mais sur une mauvaise pente.

Le leader : Strasbourg
Face à une équipe de Bourg-en-Bresse armée pour bouleverser la hiérarchie, Strasbourg ne s'en est sorti que dans les tout derniers instants (79-78) : grâce à un énorme Miro Bilan (21 points, 13 rebonds, 5 passes, 34 d'évaluation) et au panier décisif de Dario Atkins (20 points, 7 rebonds) à 20 secondes de la sirène, les locaux ont conforté leur place en tête du Championnat (15v-6d), au côté de Monaco et en attendant le match du Mans, dimanche contre Chalon-sur-Saône.

Retour à l'accueil