Oklahoma City remonte 17 points de retard pour mettre fin à la belle série du Jazz

Mené de 17 points dans le troisième quart-temps, le Thunder a finalement réussi à renverser la vapeur pour stopper la série de six victoires de suite du Jazz (100-94). Si Russell Westbrook, de nouveau en triple double (34 points, 14 passes, 13 rebonds), et Steven Adams (20 points, 9 rebonds) ont tenu leur équipe à bout de bras pendant trois quart-temps, c’est le réveil de Paul George (21 points) en fin de match qui a changé la donne. Donovan Mitchell (31 points), qui a de nouveau réalisé une performance de haute volée, n’a toutefois rien pu faire face à la défense de Roberson et de PG13 dans le money time.

La défense d’Utah intraitable
Sur la lancée de leurs derniers matchs, les hommes de Quin Snyder prennent tout de suite le contrôle de la rencontre (11-4). Si Donovan Mitchell et Joe Ingles carburent avec quatorze points dans ce premier quart-temps, la défense d’Utah réduit à néant le Big 3 du Thunder. Après douze minutes, Westbrook, George, et Anthony n’ont marqué que huit points alors qu’OKC n’est qu’à 35% de réussite aux tirs, le tout sans avoir marqué le moindre tir de loin (28-19).

Alors que le Jazz prend onze longueurs d’avance, Russell Westbrook décide de prendre les choses en mains. Ultra agressif, il marque douze points en cinq minutes pour ramener son équipe sur les talons d’Utah (41-36). Le numéro de soliste du MVP sera la seule étincelle offensive du quart temps pour les deux équipes. Limité à 25% d’adresse dans cette deuxième période, Utah resserre de nouveau sa défense pour frustrer le Thunder. Les hommes de Quin Snyder provoquent quatorze pertes de balles, dont treize interceptions, et limitent les locaux à seulement neuf tentatives à trois points pour une seule réussite (47-39).

Si Paul George et Carmelo Anthony ne réglent toujours pas la mire au retour des vestiaires, Steven Adams continue lui d’être super efficace. Il marque sept points en quelques minutes mais OKC n’arrive plus à stopper l’attaque du Jazz. Donovan Mitchell se régale dans ce troisième quart temps, en scorant douze points en huit minutes, et Utah prend le large (72-55).

OKC finit en trombe
Comme en première mi-temps, Westbrook, avec George et Anthony sur le banc, nous offre un flashback de la saison dernière. Le MVP en titre marque les huit derniers points de son équipe dans cette période mais le Thunder pointe toujours à -12 (80-68).

Alors que Westbrook souffle, Donovan relance Paul George aux côtés de Raymond Felton et de trois longs défenseurs, Patterson, Roberson, et Grant. La stratégie paie immédiatement et l’intensité défensive de ce groupe change la rencontre. En six minutes, OKC inflige un 12-2 au Jazz (82-80). Trois minutes plus tard, Russell Westbrook et Carmelo Anthony donnent même l’avantage au Thunder dans une salle en ébullition (90-87).

Alec Burks d’un 2+1 redonnera brièvement espoir au Jazz mais le momentum a déjà choisi son camp. À tour de rôle, Westbrook, George, Anthony, et Adams font mouche et OKC revient de nulle part pour enchainer une troisième victoire de suite.

Retour à l'accueil