Washington s'impose contre les Hawks

La saison des Wizards n’est pas des plus simples mais face à une équipe comme les Hawks, et même avec un John Wall diminué (migraine), le talent suffit pour l’emporter (113-94).

Atlanta s’incline lourdement en lâchant surtout en dernier quart-temps, mais les faiblesses étaient trop grandes pour éviter un revers dans la capitale. Pourtant, Washington n’a pas nécessairement réalisé une grande partie.

C’est ce qui explique que la rencontre ne fut pas passionnante. Elle fut rapidement plombée par les ballons perdus (47 au total !), ce qui n’est jamais pratique pour apprécier le spectacle. Atlanta, par les paniers à 3-pts de Kent Bazemore et Marco Belinelli, répond à l’énergie des Wizards. Une énergie qui traduit aussi une maladresse. Bradley Beal notamment, plein de bonnes intentions, mais qui manque des shoots faciles (20-19).

Des tirs ratés, les Hawks vont en accumuler un grand nombre. Près du cercle ou de loin. En plus des ballons perdus, ça offre des munitions aux Wizards qui courent et en profitent pour marquer des paniers quand la défense n’est pas en place. Wall impose du rythme bien que diminué par sa migraine – ce qui explique son match moyen. Markieff Morris est très bon avec ses shoots à mi-distance et l’écart est fait (49-42).

Le 12-0 qui conclut l’affaire
Durant la seconde mi-temps, les Hawks vont perdre le fil malgré quelques bons moments. Seulement, le talent manque pour garder le rythme et les Wizards sont plus efficaces au shoot. On sent bien que la partie est jouée, tant Washington a de la marge (76-67). Une marge qui va se concrétiser en début de dernier quart-temps avec un 12-0 en moins de 3 minutes. Il n’y a plus qu’à gérer pour les joueurs de Scott Brooks.
Victoire facile donc, 113-94, pour les Wizards. Ce ne fut pas beau, mais l’essentiel est là et après le succès contre les Lakers, ce sont des victoires importantes pour le bande à John Wall, inconstante depuis le début d’année. Pour les Hawks, ce n’est que la confirmation des immenses lacunes de cette formation : 3e revers d’affilée et 11e défaite de la saison, en 13 matches.

Retour à l'accueil