San Antonio signe une troisième victoire consécutive en battant les Clippers

Alors que les retours de Kawhi Leonard et Tony Parker sont très attendus du côté de San Antonio, et bien qu'ils ne devraient pas être effectifs après plusieurs semaines, les Spurs ont enchaîné une troisième victoire mardi soir, face aux Los Angeles Clippers (120-107).

Le temps semble très long pour Gregg Popovich, qui ne passe pas un soir de match sans qu'on ne lui demande quand il pourra à nouveau compter sur ses deux cadres, Tony Parker et Kawhi Leonard. L'entraîneur de San Antonio ne cesse de réclamer de la patience, et peut de surcroît se satisfaire de voir son équipe réussir un début de saison convaincant dans ce contexte si particulier. Mardi soir, les Spurs ont surclassé les Los Angeles Clippers au cours du troisième quart-temps de leur opposition (40-21) pour remporter une troisième victoire consécutive en saison régulière (120-107) et rester au contact de Houston, leader de la Conférence Ouest.

Afin de renverser des Angelins en perte de vitesse (trois défaites de rang), les Texans se sont reposés sur leur adresse longue distance avec 15 tirs primés réussis, un record cette saison, et de grosses prestations de la part de Pau Gasol (19 pts, 8 rbds, 6 pds), Danny Green (24 pts à 8/15 dont 4/6 à trois points) et Rudy Gay en sortie de banc (22 pts). Leader désigné de l'équipe en l'absence de Leonard, LaMarcus Aldridge (25 pts, 6 rbds) a été à la hauteur tandis que pour les Clippers, Austin Rivers a été le plus en vue (24 pts). En tête à la pause (52-55, 24e), les visiteurs, privés de Danilo Gallinari, ont finalement été débordé par le jeu collectif adverse (33 passes décisives contre 20).

«Leonard récupère plus lentement»
Puisqu'il n'a pas échappé aux traditionnelles questions sur l'état de santé de ses stars, Gregg Popovich a rappelé avant la partie que la convalescence de Kawhi Leonard (tendinopathie du quadriceps) prenait plus de temps de prévue, sans raison particulière : «Il récupère plus lentement, va savoir pourquoi. Ça a simplement été plus difficile pour lui de suivre la route de rééducation. Son corps n'a pas bien réagi. Tony (Parker) en est à un point où joue en cinq contre cinq, ce genre de choses. Ça va prendre encore quelques semaines, mais il va vraiment dans la bonne direction, tout comme Kawhi. C'est juste que ça prend plus de temps pour lui.»

Pas question pour les Spurs de précipiter le retour de leur ailier, alors que les résultats en saison régulière son satisfaisant et que San Antonio est connu pour sa volonté d'atteindre son pic de forme à l'approche des play-offs. «Évidemment, je ne voudrais pas qu'il (Leonard) passe directement de la rééducation au terrain, a indiqué Popovich. Il faut qu'il en passe par du trois contre trois, cinq contre cinq, qu'il se sente à l'aise. Vous ne l'êtes pas vraiment jusqu'à ce que vous soyez prêt mentalement à jouer.» Le début de saison de San Antonio (7v-4d) offre effectivement cette marge de manoeuvre à la franchise.

Retour à l'accueil